•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’épicerie de Saint-Sylvère est sauvée

Fruits et légumes

L'épicerie de Saint-Sylvère

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Marilyn Marceau

L’avenir de la seule épicerie de la municipalité de Saint-Sylvère, au Centre-du-Québec, est maintenant assuré.

Grâce à la mobilisation citoyenne, la Coopérative de solidarité de Saint-Sylvère a réussi à amasser l’argent nécessaire pour acheter l’épicerie qui offre aussi des produits de quincaillerie et de la Société des alcools du Québec (SAQ).

C’est une merveilleuse nouvelle, affirme Sonia Ouellet. On a eu peur [que ça ferme]! 

Elle s’approvisionne principalement à l’épicerie. Pour nous, une petite famille à Saint-Sylvère, je me serais mal vue chaque semaine monter en ville pour aller faire l’épicerie, dit-elle.

Les deux femmes devant la rangée des fruits et légumes.

Sonia Ouellet et Doris Montembeault sont très heureuses que l'épicerie reste ouverte à Saint-Sylvère.

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

Doris Montembeault, qui habite à Saint-Sylvère depuis 40 ans, vient chaque jour à l’épicerie. C’est une grande famille, dit-elle. Elle est très heureuse que le commerce reste ouvert.

Ici, même les plus jeunes comprennent l’importance d’avoir une épicerie dans sa municipalité.

Les trois jeunes devant l'allée des bonbons.

De gauche à droite : Coralie Lemay, Marianne Tessier et Abby Lemay, de jeunes clientes de l'épicerie de Saint-Sylvère.

Photo : Radio-Canada

Moi, ça ne me tente pas d’aller à Daveluyville pour aller acheter une boîte de céréales, affirme Abby Lemay.

La jeune Marianne Tessier raconte que lorsque sa famille a besoin de quelque chose, elle est contente de pouvoir participer en allant à l’épicerie.

Je n’ai pas mon permis, mais je peux y aller en vélo et j’achète tout [ce qu’on]  a besoin et ça finit qu’on a tout, explique-t-elle.

Homme qui pèse des tomates

Robert Leblanc travaille à l'épicerie de Saint-Sylvère depuis plus de 30 ans.

Photo : Radio-Canada

Les propriétaires actuels voulaient vendre l’entreprise, notamment parce que deux d'entre eux prennent leur retraite. 

Aucun acheteur n’était intéressé à racheter le commerce en conservant sa vocation d’épicerie et de quincaillerie. Des citoyens ont donc mis sur pied la Coopérative, dans l’espoir de reprendre l’entreprise, ce qui est maintenant mission accomplie. 

Bâtisse extérieure

La Coopérative de solidarité de Saint-Sylvère veut acheter

Photo : Radio-Canada

Un virage local et écologique

La Coopérative de solidarité de Saint-Sylvère souhaite avoir plus de produits locaux sur les tablettes et être plus écologique.

C’est important pour les gens de la région de s’en aller vers les produits locaux et être plus écologiques.

Caroline Boucher, administratrice dans la Coopérative solidarité de Saint-Sylvère
La dame dans une allée de l'épicerie.

Caroline Boucher, administratrice de la Coopérative de solidarité de Saint-Sylvère

Photo : Radio-Canada / Marilyn Marceau

On a demandé aux gens ce qu’ils veulent pour répondre aux besoins de la population, explique Caroline Boucher.

La Coopérative de solidarité de Saint-Sylvère prend possession de l’épicerie officiellement le 16 juillet.

Les gens qui travaillent déjà à l’épicerie vont conserver leur emploi et quelques autres personnes seront embauchées.

Mauricie et Centre du Québec

Entrepreneuriat