•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pallister veut privatiser l’assurance publique du Manitoba, selon le NPD

Un bouchon de circulation près d'une intersection en ville.

Des documents obtenus par le NPD témoignent des tentatives de refonte de la relation entre l’assureur public et le réseau de courtiers en assurance au Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Jeff Stapleton

Radio-Canada

Le Nouveau parti démocratique (NPD) du Manitoba détient des documents qui montrent, selon lui, la volonté du gouvernement progressiste-conservateur de démanteler la Société d’assurance publique du Manitoba (MPI).

Brian Pallister a un plan secret pour privatiser Autopac, ce qui nous ferait payer plus cher notre assurance automobile, affirme le chef du NPD, Wab Kinew.

Nous savons qu'ailleurs, là où il existe de l’assurance automobile privée, les conducteurs paient beaucoup, beaucoup plus que nous payons au Manitoba, ajoute Wab Kinew.

Les rapports, courriels et notes de services obtenus par le NPD grâce à des demandes d’accès à l'information témoignent des tentatives de refonte du rapport entre l’assureur public et le réseau de courtiers en assurance au Manitoba.

L’un des documents présente six schémas opérationnels, dont l’un est appelé « La MPI est démantelée ». Un autre modèle organisationnel a pour titre « Le réseau de courtiers est démantelé ».

Le document fait l’état des lieux des avantages et des désavantages des différentes situations.

Le scénario « La MPI est démantelée » est qualifié de « hautement improbable ». L’un de ses avantages potentiels est le fait que le client pourrait acheter tous ses produits d’assurance auprès d'une seule entité. Les désavantages sont plus nombreux, soit la perte d’emploi, la perte de poids en cas de négociations et des changements importants pour les clients.

Les autres scénarios envisagent toutes les situations allant d’un assureur entièrement privé à un assureur entièrement public :

  • Les courtiers sont chargés de toutes les transactions en ligne et en personne.
  • Les courtiers sont chargés de toutes les transactions en ligne, alors que la MPI ou un courtier est chargé des transactions en personne.
  • Les courtiers et la MPI se partagent les transactions en ligne et en personne.
  • La MPI est chargée des transactions en ligne, alors que les courtiers sont chargés des transactions en personne.

Wab Kinew dit que la fin de la révision de la MPI est prévue pour 2023.

100 % des transactions en ligne reviennent aux courtiers

L’un des documents est un courriel du président-directeur général de MPI, Ben Graham, aux membres du conseil d’administration, leur indiquant que le gouvernement a décidé que, lorsque la modernisation est terminée, les courtiers posséderont 100 % de toutes les transactions en ligne de la MPI : l’assurance et l'administration des conducteurs et des véhicules.

La combinaison de ce courriel et des scénarios dans le rapport montre le plan de Pallister pour privatiser l’assurance automobile au Manitoba, selon Wab Kinew.

Tout se dirige en ligne dans l’industrie de l’assurance. Dans les années à venir, détenir 100 % des opérations en ligne voudra dire détenir 100 % des opérations d’assurance dans la province, estime M. Kinew.

Aucun plan de privatisation, dit la province

L’attaché de presse de la ministre des Services de la Couronne, Colleen Mayer, dément l'information selon laquelle le gouvernement cherche à privatiser la MPI. C’est un mensonge éhonté, un autre exemple de la relation tourmentée qu’entretient M. Kinew avec la vérité.

Il ajoute que son ministère participe aux négociations avec les courtiers et la MPI, mais qu’il n’y a aucune directive officielle de sa part.

Des documents obtenus par le NPD le mois dernier montrent que la MPI pensait qu’il n’était pas nécessaire de passer par les courtiers pour quelques simples transactions en ligne et que le gouvernement s’est interposé à plusieurs reprises pour s’assurer que les courtiers participent toujours au processus.

Le président de la MPI, Mike Sullivan, nie qu'il y a un conflit entre la province et le conseil d'administration. Mike Sullivan est un dentiste de Portage la Prairie, soit la ville où Brian Pallister a travaillé comme courtier d'assurances.

Le fait d'inclure les courtiers dans les petites transactions en ligne coûtera environ 23 millions de dollars sur cinq ans aux Manitobains en plus de la compensation versée chaque année aux courtiers. En 2017, la MPI a versé 83 millions de dollars aux courtiers d'assurances, qui reçoivent une somme pour chaque transaction effectuée.

Avec les informations de Cameron MacLean

Manitoba

Politique provinciale