•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le nombre de morts par noyade diminue dans les Maritimes

Une personne qui se noie tend la main pour être secourue.

Les noyades se produisent de façon silencieuse.

Photo : iStock / Anton Sokolov

Radio-Canada

Un rapport sur les morts par noyade dresse un portrait encourageant au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse et à l’Île-du-Prince-Édouard.

La Société de sauvetage du Nouveau-Brunswick a comptabilisé le nombre de morts par noyade entre 2012 et 2016 dans les Maritimes. Il est passé de 33 cas en 2012 à 16 décès en 2016.

C'est sûr que les Maritimes, on est près de l'eau, les personnes sont plus en contact avec l'eau, ils connaissent un peu plus les règlements et les dangers, explique le porte-parole de la Société de sauvetage du Nouveau-Brunswick, Luc Sonier.

Il estime que les campagnes de sensibilisation qui ont lieu dans les Maritimes depuis une vingtaine d’années y sont aussi pour quelque chose dans la diminution du nombre de noyades.

Les noyades dans les Maritimes en quelques chiffres :

  • 88 % des personnes mortes par noyade sont des hommes;
  • près de 44 % des noyades ont lieu dans l’océan et seulement 4% dans des piscines;
  • 29 % des noyades sont liées à la pratique de la natation;
  • 17 % des noyades se sont produites lorsque les personnes pêchaient dans une embarcation;
  • seulement 1 % des noyades se produisent en milieu supervisé par un sauveteur.

Avec les informations de Francis Pilon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Prévention et sécurité