•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

100 000 $ réclamés à une chiropraticienne pour des écrits antivaccination

Photo de profil de Dena Churchill.

Dena Churchill

Photo : Facebook

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Collège des chiropraticiens de la Nouvelle-Écosse réclame 100 000 $ à une chiropraticienne ayant fait la promotion de théories du complot sur divers sujets, notamment celui de la vaccination.

Sur son blogue intitulé « Dr. Sexy Mom » et des réseaux sociaux, Dena Churchill a publié à répétition de la désinformation à saveur conspirationniste sur des sujets relatifs à la santé.

Dena Churchill avait reconnu plus tôt cette année qu’elle était professionnellement incompétente, et que cette incompétence découlait d’une incapacité mentale.

En janvier, elle avait renoncé à son permis de pratiquer la chiropratique. L’an dernier, peu après le début d’une enquête du Collège des chiropraticiens à son endroit, elle avait fermé son lieu de pratique, Oxford Chiropractic, à Halifax.

Le Collège des chiropraticiens de la Nouvelle-Écosse réclame à Mme Churchill la somme de 100 000 $ pour rembourser une partie des coûts de l’enquête dont elle faisait l’objet, qui s’élèvent à plus de 178 000 $.

Accusations de fautes professionnelles contre « Dr. Sexy Mom »

Le Collège des chiropraticiens de la Nouvelle-Écosse accusait Dena Churchill de 15 fautes professionnelles graves et de conduite indigne d’une chiropraticienne.

Les 16 allégations se rapportaient à des théories concernant la vaccination et l’immunisation, deux sujets qui sont hors du champ de compétence de la chiropratique, publiées entre mai et septembre 2018 sur le site DrSexyMom, sur trois pages Facebook différentes et sur le compte Twitter de Mme Churchill.

Le Collège adhère aux directives de l’Association canadienne des chiropraticiens, qui demande à ses membres de ne pas discuter de vaccination et d’immunisation avec les patients, puisque cela est hors de leur champ de compétences.

Aucun remords

Dena Churchill alléguait que sa conduite n’était pas un cas flagrant d’inconduite. Le Collège des chiropraticiens est en désaccord et estime que ses propos en ligne étaient dommageables pour le public. Il souligne qu’elle a refusé malgré des demandes répétées de supprimer ses affirmations inexactes.

Dr Churchill n’a démontré aucun remords, écrit le Collège, qui craint qu’elle soit ingouvernable pour l’ordre professionnel.

Dena Churchill a 10 ans pour payer la somme réclamée, à hauteur de 10 000 $ par année.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.