•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Edmonton pourrait étendre à l’année ses mesures d’urgence pour les sans-abri

Un couple de sans-abri se prépare à ranger son campement.

La Ville d'Edmonton pourrait étendre à toute l'année son plan d'intervention en cas de conditions météorologiques extrêmes pour les sans-abri.

Photo :  CBC

Radio-Canada

Edmonton envisage d'adopter de nouvelles mesures d’urgence pour les sans-abri applicables toute l’année en cas de conditions météorologiques extrêmes.

La Ville dispose déjà d'un plan d'intervention d'urgence hivernal, qui va du 1er novembre au 30 avril, pour protéger les personnes vulnérables au froid glacial.

Mais le plan ne couvre pas le reste de l'année, alors que les quelque 500 sans-abri peuvent avoir à subir une chaleur extrême et la pollution de l'air.

L'ébauche de la politique vise à combler cette lacune et à soutenir les organismes communautaires qui travaillent déjà tout au long de l'année, dit la conseillère municipale Sarah Hamilton.

Je pense que cela devrait rassurer les habitants en leur donnant l'assurance que les meilleures mesures possible sont utilisées de la façon la plus efficace qui soit.

Auteur Sarah Hamilton, conseillère municipale

Un « leadership fort » de la part de la Ville

Le projet de politique préparé par l'administration municipale sera soumis mercredi aux membres du comité des services communautaires et publics.

S'il est appuyé par le conseil municipal, Edmonton serait la première ville de l'Alberta à adopter une telle politique, selon Sarah Hamilton.

Le directeur des programmes aux Boyle Street Community Services, Aidan Inglis, accueille favorablement ces mesures. « Je pense que la Ville fait preuve d'un solide leadership », dit-il.

Selon l'ébauche de politique, le rôle principal de la Ville sera d'appuyer le plan d'intervention d'urgence en place. Sarah Hamilton explique que la politique permet à la Ville de s'en remettre à des experts de première ligne pour déterminer la meilleure voie à suivre.

Aidan Inglis espère que la Ville contribuera à assurer un approvisionnement fiable en bouteilles d'eau et en écran solaire pendant les périodes de chaleur extrême. En ce moment, la rue Boyle dépend des dons de la communauté pour ces articles.

La Ville pourrait aussi coordonner des heures d'ouverture prolongées dans différents lieux pour que les gens puissent s'abriter, et les mettre en contact avec les organismes de logement et de services sociaux, comme elle le fait en hiver.

Environ 480 personnes dorment dehors à Edmonton et sont exposées aux intempéries, selon un récent rapport préparé pour la Ville.

Nous avons besoin d'une réponse coordonnée tout au long de l'année afin de ne pas nous retrouver dans des situations où les plans sont réactifs et sont faits avec un préavis court , affirme Aidan Inglis.

Le comité du plan d'intervention d'urgence hivernal de la Ville est coordonné par Homeward Trust Edmonton, un organisme sans but lucratif chargé de mettre en œuvre la stratégie d'Edmonton pour lutter contre l'itinérance, en collaboration avec le gouvernement et des représentants des services de première ligne.

Alberta

Affaires municipales