•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Zones inondables : le plan du gouvernement aura « des impacts catastrophiques »

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le centre-ville de Beauceville inondé

Le centre-ville de Beauceville inondé

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

La nouvelle carte des zones inondables présentée par le gouvernement du Québec jeudi soir, en Beauce, aura des « impacts catastrophiques », craint le maire de Beauceville.

François Veilleux est sorti furieux de la rencontre publique tenue par le gouvernement. À court de mots, il n'avait qu'épouvantable et très décevant en tête, vendredi matin.

Le maire de Beauceville ne s'explique pas comment Québec a pu déterminer de nouvelles zones inondables sans avoir consulté les Beaucerons, eux qui connaissent la rivière Chaudière mieux que quiconque.

On nous impose quelque chose pour laquelle on n'a pas été consulté, a-t-il tonné en entrevue à l'émission Première Heure, sur les ondes d'ICI PREMIÈRE de Radio-Canada.

J'ai des citoyens qui sont prêts à monter à Québec pour aller manifester.

François Veilleux, maire de Beauceville
Carte de la zone inondable de Beauceville

Carte de la zone inondable de Beauceville

Photo : Radio-Canada

Avec cette nouvelle carte, le nombre de résidences en zones inondables à Beauceville est passé de 250 à près de 600.

On est une population de 6500 personnes. C'est l'artère principale au complet! Il y a des maisons qui n'ont jamais eu d'eau qui sont dans la nouvelle zone d'intervention spéciale, a-t-il dit, anticipant des impacts catastrophiques, notamment économiques.

Il cite en exemple la dévaluation des propriétés, qui en plus de toucher les propriétaires, pourrait signifier une perte de revenu de taxes pour la municipalité.

La nouvelle zone comprend tous les bâtiments qui ont été inondés en 2017 ou en 2019 ainsi que ceux situés dans la zone 0-20 ans.

C'est une différence catastrophique.

François Veilleux, maire de Beauceville

Reconstructions

La nouvelle carte délimitera la zone visée par le moratoire sur les reconstructions en zone inondable imposé par gouvernement à la suite de la crue historique du printemps dernier.

Un élargissement qui a même surpris le député caquiste de Beauce-Nord, Luc Provençal. Inquiet qu'un agrandissement aussi important des zones inondables paralyse la Beauce qui s'est développée dans la vallée de la rivière Chaudière, il est aujourd'hui rassuré par son gouvernement : la carte sera révisée.

Ce que j'ai demandé c'est qu'on puisse avoir une certaine flexibilité. J'ai déjà cette flexibilité-là avec la révision qu'on est déjà en train de faire au niveau de la cartographie.

Même si elle est appelée à être modifiée, la nouvelle carte n'est pas le fruit d'une improvisation assure la ministre des Affaires municipales, Andrée Laforest.

Il y a énormément de données qui ont été prises dans cette cartographie-là, on a les côtes de cru et les photos aériennes ce qu'on n'avait pas en 2017 [...] D'avoir des inondations aussi importantes d'année en année. Il faut être responsable, a-t-elle dit.

Impuissants

La situation est d'autant plus difficile que le maire et sa population se sentent impuissants, puisqu'un moratoire a été imposé sur la reconstruction en zones inondables dans plus de 800 municipalités du Québec.

On a les pieds et les mains liés. On ne peut sortir de la zone inondable, on ne peut rien faire. On ne peut pas toucher à la rivière non plus, a poursuivi M. Veilleux.

J'ai des gens qui viennent encore pleurer dans mon bureau.

Il a aussi dénoncé de longs délais de traitement pour les indemnisations. De nombreux commerces sont toujours fermés, a-t-il dit, mentionnant qu'un seul des 54 commerçants a jusqu'ici reçu son argent.

Le maire invite les élus à se présenter à Beauceville, à venir constater les dégâts et les impacts potentiels de leurs décisions.

Mais le maire Veilleux les prévient : Amenez votre lunch!, car il n'y a plus beaucoup de restaurants ouverts à Beauceville.

Avec les informations de Marc-Antoine Lavoie

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !