•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une garderie de Winnipeg privée de sorties d'été par la province

Un bâtiment brun avec l'inscription Garderie Les Tournesols.

La garderie Les Tournesols de Saint-Vital est située dans l’École Christine-Lespérance.

Photo : Google Street View

La garderie Les Tournesols, située dans l’École Christine-Lespérance, à Winnipeg, est contrainte d’annuler toutes ses sorties à la suite d’un incident survenu le 7 juin. Un enfant a été laissé dans une salle sans supervision.

Dans un courriel envoyé aux parents dont Radio-Canada a obtenu copie, la direction de la garderie Les Tournesols, située dans le quartier Saint-Vital, à Winnipeg, explique qu'un enfant a été laissé seul dans une salle de l'école où se trouve la garderie. L'incident est survenu le 7 juin.

La garderie Les Tournesols a refusé de commenter ou de fournir plus de détails sur l'incident.

Pour sa part, le gouvernement provincial indique qu'il y aura une révision des politiques de la garderie. Jusqu'à ce que ce travail soit accompli, toute activité à l’extérieur doit être annulée ou reportée.

La directrice générale de la garderie, Chantal Laurencelle, indique toutefois dans le premier message envoyé aux parents que la garderie tentera, dans la mesure du possible, d'offrir des activités au centre : Car nous savons que ceci aura un impact sur le moral des enfants.

La directrice générale de la Fédération des parents du Manitoba, Brigitte L'Heureux, admet que ce genre de situation est préoccupante.

C’est un peu choquant. Évidemment, comme parents, on dépose nos enfants au centre en s’attendant à ce que l’éducatrice ou éducateur soit là pour toujours veiller sur eux.

Brigitte L'Heureux, directrice générale de la Fédération des parents du Manitoba

Brigitte L’Heureux pense qu’un plus grand nombre d’employés à temps plein aiderait à éviter ce genre de situation.

Confusion

Un premier message a été envoyé aux parents des enfants qui fréquentent la garderie le 3 juillet en fin d'après-midi, mais il ne disait pas clairement que l'enfant avait été laissé sans surveillance.

En effet, le message indiquait que l'enfant avait été « laissé en arrière du groupe », et faisant mention de « sorties ».

Afin de vous rassurer un peu, l'incident a eu lieu à l'intérieur du centre et non à l'extérieur ou en sortie, précise un second message de la directrice générale de la garderie.

Trois incidents en deux ans dans des garderies francophones

Selon des données de la province, c'est le troisième incident de ce genre à survenir dans des garderies francophones au Manitoba au cours des deux dernières années.

Le 13 juillet 2018, un enfant de 3 ans a quitté la garderie Les P’tits Brisous pendant 30 à 40 minutes « sans être remarqué et sans être accompagné par un membre du personnel ». L’enfant avait marché jusqu'au domicile d'un membre de la famille, à environ 700 mètres de là.

Le 9 mai 2018, un enfant de la garderie le Centre Soleil s’est éloigné d’une structure de jeu du parc à proximité de l’École Roméo-Dallaire. Un conducteur a remarqué « un bambin qui errait dans le quartier », à un pâté de maisons du parc et a appelé la police.

Dans les deux cas, la province a ordonné à la garderie d’adopter une série de mesures pour empêcher qu’un tel incident se reproduise.

Depuis 2006, le ministère a signalé 38 incidents du genre dans des garderies concernant des enfants en bas âge.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Justice et faits divers