•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De Vancouver à Halifax, l’athlète paralympique Jimmy Pelletier est près du but

L'athlète paralympique Jimmy Pelletier à Rimouski pendant son périple en vélo à main de Vancouver à Halifax

L'athlète paralympique Jimmy Pelletier est passé par Rimouski dans le cadre de son périple en vélo à main de Vancouver à Halifax.

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Édith Drouin

L'athlète paralympique Jimmy Pelletier approche la fin de son périple en vélo à main à travers le Canada. Il est passé à Rimouski jeudi et estime qu’il aura atteint sa destination, Halifax, dans environ sept jours.

L’athlète originaire de Baie-Comeau est parti de Vancouver le 7 mai dernier avec une équipe formée de sept cyclistes et de sept bénévoles.

Jimmy Pelletier raconte avoir traversé des moments plus difficiles entre Banff et Calgary, alors que la température n’était pas optimale et que le vent leur nuisait.

C’est pas mal derrière nous les plus gros moments qu’on a vécus dans les montagnes et dans les plaines en Saskatchewan, explique-t-il.

Jimmy Pelletier lors de son arrivée à Rimouski en vélo à main.

Jimmy Pelletier lors de son arrivée à Rimouski en vélo à main

Photo : Radio-Canada / Édith Drouin

Avec plus de 6400 km parcourus, l’athlète se sent toujours en forme et optimiste.

C'est incroyable parce que présentement nous sommes à Rimouski et il y a même pas deux mois, et il y a même pas deux mois j'étais à Vancouver. Et je ne suis pas venu en avion ni en auto, j'ai roulé à bras, je l'ai fait à vélo à main!

Jimmy Pelletier, athlète paralympique

L’athlète profitera de son passage dans la région pour rendre visite à la famille de son père dans la Matapédia, où il raconte avoir passé ses étés lorsqu’il était plus jeune.

L'athlète a entrepris cette traversée pour amasser un demi-million de dollars pour les personnes atteintes d'un trouble du spectre de l'autisme ou d'un handicap physique ou intellectuel.

Son équipe et lui ont jusqu'à maintenant amassé environ 460 000 $, ils sont donc à environ 40 000 $ de leur but.

L’organisation a vendu environ 6000 km au coût de 25 $, il espère donc vendre les 1200 km restants d’ici la fin de son périple.

Les fonds amassés seront versés à deux organismes de Québec, soit Patro Roc-Amadour et à Adaptavie.

Bas-Saint-Laurent

Cyclisme sur route