•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Changements climatiques : une armée d'arbres pour absorber le carbone

Plusieurs arbres dans une forêt en Espagne.

Planter 1000 milliards d'arbres pourrait aider à absorber plusieurs centaines de milliards de tonnes de gaz à effet de serre, selon une étude suisse.

Photo : Getty Images / Jorge Guerrero

Radio-Canada

Planter 1000 milliards d’arbres serait l’une des solutions les plus abordables et efficaces pour combattre les changements climatiques, selon une récente étude suisse.

Selon une équipe de chercheurs dont le travail a été publié dans la revue Science, il faudrait recouvrir une superficie de 9 millions de kilomètres carrés d’arbres – soit à peu près la taille des États-Unis – pour absorber près de 830 milliards de tonnes de dioxyde de carbone au cours des prochaines décennies.

Selon l’étude, cet espace est déjà disponible, même en prenant en considération les villes et les terres agricoles, et se retrouve principalement en Russie, aux États-Unis, au Canada, en Australie, au Brésil et en Chine.

De plus, les résultats seraient visibles assez rapidement puisque les arbres absorbent davantage de carbone dans leurs premières années de croissance.

C’est, et de loin, la solution la plus abordable aux changements climatiques, estime le coauteur de l’étude, Thomas Crowther, un écologiste à l’Institut fédéral de technologie de Zurich.

Pour sa part, le biologiste à la George Mason University, Thomas Lovejoy – qui n’a pas participé à la rédaction de l’étude – estime que cette étude est une « bonne nouvelle », car replanter des arbres pourrait aussi aider à endiguer la perte de biodiversité.

M. Crowther prévient cependant que planter des arbres n’est pas un gage pour continuer à brûler du pétrole, du charbon ou du gaz.

Rien de cela ne fonctionnera si l’on ne réduit pas nos émissions [de gaz à effet de serre], précise-t-il.

C’est un défi monumental, qui est exactement de la même échelle que les problèmes causés par les changements climatiques.

Thomas Crowther, coauteur de l'étude

Ces 1000 milliards d’arbres devraient ainsi s’ajouter aux 3000 milliards déjà présents sur la Terre, selon une autre étude de M. Crowther.

Avec les informations de Associated Press

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Changements climatiques

Science