•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement du mois de juillet sans plastique au Manitoba

Plan rapproché d’un présentoir à ustensiles dans une cafétéria.

Le Green Action Centre s’est allié avec la boulangerie Tall Grass, située à La Fourche, pour organiser un dîner sans plastique, en encourageant les clients à amener tasses, sacs, ustensiles et assiettes réutilisables.

Photo : Radio-Canada / Maxime Denis

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’organisme à vocation écologique Green Action Centre, de Winnipeg, lance une campagne pour encourager les Manitobains à utiliser moins de plastique à usage unique. Pour marquer l’occasion, un dîner sans plastique a été tenu à la Fourche jeudi.

La coordonnatrice du programme Living Green, Living Well, au Green Action Centre, Bethany Daman, explique que l’idée du « juillet sans plastique » est venue au monde en Australie et commence à s’exporter un peu partout dans le monde.

L’une des importantes sources de déchets au Manitoba, c’est le plastique non réutilisable. Près de 40 % de tout le plastique est à usage unique. Il est utilisé pendant quelques minutes seulement et puis jeté à la poubelle, dit-elle.

À titre d'exemple, le Manitoba utilise 160 millions de sacs en plastique par année, ajoute-t-elle.

« Le but est vraiment d’encourager les gens à évaluer leur usage du plastique et à trouver des solutions de rechange qui peuvent être utilisées plus longtemps. »

— Une citation de  Bethany Daman, coordinatrice du programme Living Green, Living Well, au Green Action Centre

Les sources de pollution visées par la campagne sont les sacs en plastique, les tasses de café, les pailles, les ustensiles, les récipients pour la nourriture à emporter et les bouteilles.

Mme Daman explique que c’est à la fois la production de ces objets et leur décomposition qui nuisent à l’environnement. Au dépotoir, ils produisent du méthane, un gaz à effet de serre très puissant. De plus, les ressources qui servent à produire le plastique sont des combustibles fossiles qui ne sont pas renouvelables.

Dîner sans plastique à la Fourche

Le Green Action Centre s’est allié à la boulangerie Tall Grass, située à la Fourche, pour organiser un dîner sans plastique, en encourageant les clients à apporter leurs tasses, leurs sacs, leurs ustensiles et leurs assiettes réutilisables.

La travailleuse sociale Helen Carriere dit avoir récemment pris davantage conscience de la crise climatique. Ça me fait très peur, surtout les plastiques qui se décomposent en petits morceaux et qui se rendent dans notre chaîne alimentaire, dit-elle.

Elle ajoute avoir récemment apporté des changements dans son lieu de travail. Le tri de recyclage est scrupuleusement respecté, et on a fait l'achat de pailles en métal qui peuvent passer au lave-vaisselle.

Le choix de La Fourche comme lieu de ce dîner-lancement n’est pas anodin. En avril, le site de tourisme par excellence de la capitale manitobaine s’est engagé dans le combat contre le gaspillage.

La Fourche vise à diminuer son empreinte environnementale en réduisant de 60 % ses déchets, par des mesures qui favorisent un meilleur recyclage, l’emploi de plastique réutilisable et le recours au compostage.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !