•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Connaissez-vous le drapeau Franco-Fierté?

Un drapeau dont la moitié est le drapeau franco-ontarien et l'autre, celui de la fierté LGBTQ+.

Le drapeau Franco-Fierté a été imprimé par l'ACFO-Ottawa.

Photo : ACFO-Ottawa

Radio-Canada

Créé pour le défilé de la Fierté d’Ottawa en 2018, un drapeau qui représente autant les Franco-Ontariens que la communauté LBGTQ+ commence à être installé dans certaines institutions francophones. Petite histoire de ce drapeau inclusif.

L’idée germe en 2017 lors du colloque LGBTQ de la Fédération de la jeunesse franco-ontarienne (FESFO). 

Les jeunes parlaient beaucoup du manque de francophonie dans tout l’aspect fierté, et puis on a vu un jeune avec un drapeau franco-ontarien avec un drapeau de la fierté qui n’était pas imprimé, je crois que la personne l’avait dessiné, raconte Camille Sigouin, gestionnaire des liaisons et des communications à la FESFO.

Bien que les membres de la FESFO n’aient pas réussi à retrouver le potentiel inventeur du drapeau Franco-Fierté, la fédération s’est tournée vers l’ACFO-Ottawa pour imprimer ledit drapeau.

L’objectif, c’est d’être inclusif et d’écouter les jeunes, de montrer la Fierté franco-ontarienne, le côté LGBTQ+, parce qu’il y a aussi des Franco-Ontariens dans cette communauté-là, donc on voulait se montrer debout avec eux, explique Mme Sigouin.

Trois personnes souriantes s'assurent que le drapeau est bien dans les airs.

Le lever du drapeau au centre de santé communautaire de Welland a eu lieu le 26 juin.

Photo : Centre de santé communautaire Hamilton-Niagara

La fierté au centre de santé

Au Centre de santé communautaire d'Hamilton-Niagara, on a beaucoup apprécié l’idée du drapeau. À un point tel qu’il flotte maintenant en permanence devant le centre de Welland.

J’ai parlé à mon équipe, on a parlé à la direction et on s’est dit c’est une super idée, on veut être inclusifs, on veut apporter notre soutien puis on veut montrer qu’on est ouverts et qu’on veut essayer de changer le monde un petit peu à la fois, indique Myriam Quinn, agente de communications au Centre de santé communautaire d'Hamilton-Niagara.

Cette dernière aimerait que le drapeau flotte devant les autres établissements du centre de santé, mais il manque de mâts pour y lever le drapeau.

Partout où il y a une représentation du centre de santé, on souhaite mettre ce drapeau-là, afin de dire aux gens : "Venez faire un tour, on veut que vous fassiez partie de notre famille", explique Mme Quinn.

Elle soutient aussi que le centre a reçu plusieurs commentaires positifs à propos du drapeau.

Toronto

Communauté LGBTQ+