•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

500 000 $ pour une agriculture plus écologique au Bas-Saint-Laurent

Ferme et champ du Bas-Saint-Laurent.

Des investissements visent à réduire l'empreinte écologique de l'agriculture au Bas-Saint-Laurent. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Les gouvernements provincial et fédéral octroient plus d'un demi-million de dollars à six entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent. L’investissement servira à réduire l’empreinte environnementale de l’agriculture dans la région.

Les investissements permettront de mener des projets visant notamment à améliorer la santé des sols dans la région du Témiscouata. Ainsi, des cultures de couvertures seront mises en plus, ou encore, des techniques rentables et efficaces seront ciblées pour remettre en culture des terres en friche, selon la conseillère en agroenvironnement au MAPAQ, Marie-Andrée Audet.

La majorité des projets seront réalisés dans les municipalités de Rivière-du-Loup, de la région des Basques et du Témiscouata.

Une ferme au Bas-Saint-Laurent.

Des entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent bénéficieront d'investissements des gouvernements provincial et fédéral.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Plus de 80 % des investissements annoncés jeudi proviennent du programme Prime-Vert du gouvernement provincial, qui vise à aider les entreprises agricoles à travailler dans le souci de la protection de l’environnement.

Les projets :

  • Près de 90 000 $ pour « Rivière centrale; corridor de liberté et pratiques agricoles de conservation des sols et de l’eau » de l’Organisme de bassins versants du Nord-Est du Bas-Saint-Laurent;
  • 100 000 $ pour « Le diagnostic et la réduction des gaz à effet de serre des entreprises agricoles du Bas-Saint-Laurent », de Développement agricole des Basques;
  • Près de 98 000 $ pour « Étude de différentes pratiques agroenvironnementales pour réduire la dégradation des sols lors de la remise en culture de terres agricoles dévalorisées », de Développement agricole des Basques;
  • 50 000 $ pour « Santé des sols et cultures de couvertures : Passons à l’action au Témiscouata », du Club de gestion des sols du Témiscouata;
  • La Ferme Berlégo, de Sainte-Hélène-de-Kamouraska, et la Ferme Viplaine enr., de Saint-Arsène, reçoivent chacune une aide de 65 000 $ pour construire des ouvrages de stockage des déjections animales pour des entreprises de la relève.

Bas-Saint-Laurent

Agriculture