•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Donald Trump a parlé à Xi Jinping des prisonniers canadiens, soutient Trudeau

Donald Trump serre la main de Xi Jinping devant leur drapeau respectif.

Le président des États-Unis, Donald Trump, a rencontré le président chinois Xi Jinping lors du sommet du G20, au Japon.

Photo : The Associated Press / Susan Walsh

Radio-Canada

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a confirmé jeudi avant-midi que Donald Trump avait interpellé le président chinois Xi Jinping sur le sort des deux Canadiens détenus en Chine lors de leur rencontre bilatérale dans le cadre du G20 au Japon.

M. Trudeau a dévoilé cette information à Montréal dans le cadre de l’annonce de l’investissement fédéral pour le projet de prolongement de la ligne bleue.

Ce que nous sommes en train de voir c’est que de nombreux alliés se préoccupent aussi du sort des Canadiens et du comportement de la Chine par rapport au Canada, a ajouté le premier ministre devant les journalistes.

Justin Trudeau se tient devant un plan de la ligne bleue du métro de Montréal.

Le premier ministre Justin Trudeau a confirmé jeudi que le président des États-Unis, Donald Trump, avait interpellé son homologue chinois, Xi Jinping, au sujet des deux Canadiens détenus en Chine.

Photo : The Canadian Press / Graham Hughes

Le président américain et le président chinois se sont rencontrés en marge du sommet du G20 à Osaka, au Japon, en plein conflit commercial entre les deux pays.

Donald Trump avait déclaré samedi dernier ne pas avoir évoqué le cas de l’extradition de la directrice financière du géant Huawei, Meng Wanzhou, lors de sa rencontre avec son homologue chinois.

Il était resté muet sur le cas des deux Canadiens, Michael Spavor et Michael Kovrig, détenus par Pékin depuis décembre dernier.

Questionné sur la déclaration de Pékin qui qualifiait le Canada de « naïf » dans sa stratégie diplomatique, le premier ministre a indiqué que son gouvernement démontrerait à « ses partenaires chinois que nous demeurerons fermes ».

MM. Spavor et Kovrig ont été arrêtés dans la foulée d’une crise diplomatique issue de l’arrestation et de la demande d’extradition de Mme Meng, accusée par Washington de fraude et de ne pas avoir respecté les sanctions commerciales américaines contre l’Iran.

Depuis, le Canada est au cœur d’un bras de fer entre la Chine et les États-Unis, subissant des pressions économiques.

Politique internationale

International