•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendie dans Saint-Roch : il n'y avait pas d'avertisseur de fumée

Plusieurs camions de pompiers sur la rue de La Salle.

Plusieurs camions de pompiers sur la rue de La Salle.

Photo : Radio-Canada / Nahila Bendali Amor

Alain Rochefort

Les pompiers de Québec ont combattu jeudi matin un incendie dans un bâtiment résidentiel du quartier Saint-Roch, à Québec. L'absence d'avertisseur de fumée dans le logement où a débuté l'incendie aurait pu avoir des conséquences plus dramatiques.

Un peu avant 6 h, un voisin a signalé de la fumée qui s'échappait d'un immeuble de deux étages au 59, rue de la Salle, près de l'intersection avec le boulevard Langelier.

En arrivant sur place, les pompiers ont secouru une femme dans la soixantaine incommodée par la fumée. Elle a été retrouvée au sol.

La victime a été prise en charge par les ambulanciers. On ne craint toutefois pas pour sa vie.

Troisième alarme

Les pompiers ont déclenché une troisième alarme en raison des risques élevés de propagation dus notamment à la proximité des bâtiments.

Le feu s'est notamment propagé entre le plafond du rez-de-chaussée et le plancher du deuxième étage, dans la portion arrière de l’immeuble.

Les pompiers ont demandé à Hydro-Québec de couper le courant pour leur intervention. À 6 h, 53 clients étaient privés d'électricité.

Environ 50 pompiers ont mis environ une heure avant de maîtriser l'incendie.

Pas d'avertisseur de fumée

Aucun avertisseur de fumée n’a été observé à proximité du foyer de l'incendie.

« Les avertisseurs de fumée sauvent des vies!, rappelle Bill Noonan, porte-parole des pompiers de Québec. Veuillez avoir un avertisseur de fumée fonctionnel à chaque étage de votre habitation. Les avertisseurs de fumée permettent de détecter rapidement un début d’incendie pour évacuer de façon sécuritaire ».

Tout indique qu'il s'agit d'un incendie accidentel.

Incendie

Justice et faits divers