•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La perte de grands saumons sur la rivière Mitis suscite de l'inquiétude

La Rivière Mitis

La Rivière Mitis

Photo : Radio-Canada / Isabelle Damphousse

Radio-Canada

La Fédération québécoise pour le saumon atlantique est préoccupée par la perte de grands saumons sur la rivière Mitis.

Contrairement à ce qu'affirme Hydro-Québec, la Fédération estime que le résultat de montaison de l'an dernier n'est pas un succès.

Selon l'organisme, le piège de capture temporaire mis en place par Hydro-Québec depuis l'arrêt en 2018 de la centrale hydroélectrique Mitis-2, qui permet aux saumons de franchir le barrage, n'est pas efficace.

La Société d'État dit avoir capturé et relâché près de mille saumons en amont du complexe de la centrale hydroélectrique l'été dernier.

De ce nombre, 361 grands saumons ont été capturés l'an passé, ce qui est insuffisant, selon le président de la Fédération québécoise pour le saumon atlantique, Pierre Manseau.

C'est pas vrai de dire que le chiffre total de 2018 est un succès, c'est faux.

Pierre Manseau, président de la Fédération québécoise pour le saumon atlantique

La montaison, soit le nombre de grands saumons qui ont été capturés et relâchés en amont, est sous les moyennes annuelles.

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs donne raison à la Fédération québécoise pour le saumon atlantique au sujet des montaisons en amont du barrage.

Selon les données du ministère, elles sont effectivement en dessous du minimum enregistré pour la période de 2008 à 2017.

Vendredi dernier, une équipe de plongeurs du ministère a répertorié qu'entre 100 et 150 saumons sont au pied du barrage.

Selon le directeur adjoint de la ZEC de la Rivière-Mitis, Frédérick Roy, 300 saumons sont généralement capturés à ce moment-ci de l'année.

Hydro-Québec réitère sa position

De son côté, le porte-parole d’Hydro-Québec, Réjean Savard, réitère que le piège de capture en place est fonctionnel.

Les informations qu'on a transmises tiennent toujours. Nous, on a observé une montaison tardive. Depuis quelques jours, les saumons sont présents en rivière et les captures augmentent à chaque jour.

Réjean Savard, porte-parole d’Hydro-Québec

La Société d'État affirme avoir l'obligation d'assurer la montaison des saumons.

Une équipe d'experts recrutés par la Fédération québécoise du saumon atlantique visitera la rivière Mitis jeudi. Un avis scientifique sera ensuite produit par la Fédération.

D’après les informations d’Isabelle Damphousse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Faune marine