•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un énorme feu de forêt force l’évacuation d’une Première Nation en Ontario

Un arbre en feu avec de la fumée.

Selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts, il y a 28 feux actifs en Ontario, dont 27 dans le Nord-Ouest de la province.

Photo : Photo : Ministère des Richesses naturelles et des Forêts

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Première Nation de Keewaywin, dans le Nord-Ouest l'Ontario, est évacuée en raison d'un feu de forêt qui brûle à quelques kilomètres de la communauté.

Le feu Red Lake 23 s’étend sur 54 643 hectares et entraîne l'évacuation de la collectivité, qui a débuté mardi.

Une équipe de gestion des incidents a été déployée sur les lieux de l’incendie le 2 juillet.

Cependant, les efforts de suppression des flammes et une modeste pluie n’ont pu empêcher l’incendie de prendre de l’ampleur.

Une ligne rouge indique le périmètre du feu sur un carte de la région.

Mesurant près de 55 000 hectares, Red Lake 23 est de loin le plus grand feu en Ontario. Le deuxième plus grand, Red Lake 39, ne fait que 11 000 hectares.

Photo : ministère des Richesses naturelles et des Forêts

À l’heure actuelle, Keewaywin n’a pas de service Internet ou de service cellulaire, peut-on lire sur la page Facebook de la communauté. Les lignes filaires fonctionnent toujours par contre.

La Première Nation de Keewaywin compte environ 300 membres et est située sur le bord du lac Sandy, à environ 565 km au nord-ouest de Thunder Bay.

La Municipalité de Sioux Lookout, plus au sud, a déclaré l’état d’urgence pour soutenir les efforts d’évacuation.

Une déclaration d’état d’urgence assure que les ressources sont mises à la disposition de la Municipalité et que toutes les dépenses qu'elle engage pour fournir de l’aide sont couvertes par les gouvernements provincial ou fédéral.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !