•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Boeing versera 100 millions aux proches des victimes du 737 MAX

Des hommes en tenue de travail  extraient une pièce détachée de la carlingue au milieu de débris.

Des sauveteurs récupèrent les débris de l'avion, près de Bishoftu, dans le sud d'Addis-Abeba.

Photo : The Associated Press / Mulugeta Ayene

Radio-Canada

Le constructeur aéronautique Boeing a annoncé mercredi qu'il verserait 100 millions de dollars américains sur plusieurs années pour aider les familles et les communautés touchées par les écrasements de deux de ses avions 737 MAX, qui ont coûté la vie à 346 personnes.

Ces fonds vont aider à financer l'éducation, les dépenses quotidiennes et le préjudice subi par les familles des victimes et serviront aussi à financer des programmes communautaires et le développement économique dans les communautés touchées, a précisé Boeing dans un communiqué.

Nous savons que toute personne qui monte à bord d'un de nos avions place sa confiance en nous. Nous faisons tout ce que nous pouvons pour regagner la confiance de nos clients et des voyageurs dans les mois à venir.

Dennis Muilenburg, PDG de Boeing

Boeing fait face à des dizaines de poursuites en justice à la suite de ces accidents.

Les proches des passagers d'un 737 MAX de la compagnie Lion Air qui s'est écrasé au large des côtes indonésiennes en octobre 2018 ont accepté d'essayer de régler par la médiation, mais les familles des passagers tués à bord d’un vol d’Ethiopian Airlines qui s’est écrasé en mars dernier attendent qu'on en sache plus sur ces accidents avant de prendre une décision.

Problèmes récurrents

Les enquêtes préliminaires montrent notamment du doigt des problèmes avec de nouveaux logiciels anti-décrochage qui auraient fait piquer du nez plusieurs Boeing 737 MAX 8 et 9.

Boeing s’est de son côté engagé à mettre à jour le logiciel, pendant que l’ensemble des avions 737 MAX 8 et 9 sont cloués au sol dans le monde entier depuis mars.

La semaine dernière, des pilotes de l’Agence fédérale de l’aviation ont par ailleurs révélé l’existence d’un nouveau problème dans les systèmes de pilotage du 737 MAX lors d’essais sur simulateur.

Les pilotes de la FAA ont eu du mal à reprendre rapidement le contrôle de l'avion après avoir activé le système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans l'accident de Lion Air et d'Ethiopian Airlines.

Le 29 octobre 2018, 189 personnes ont péri à bord d’un Boeing 737 MAX 8 du transporteur aérien Lion Air qui s'est écrasé au large des côtes de l'Indonésie. L'avion qui assurait le vol intérieur JT610 reliant Djakarta à Pangkal Penang, en Indonésie, s'est écrasé en mer à 15 km de l'île de Java, 13 minutes seulement après son décollage.

Quelques mois plus tard, le 10 mars 2019, l'écrasement d'un Boeing 737 d'Ethiopian Airlines faisait 157 morts, dont 18 Canadiens. L'appareil venait de décoller de la capitale éthiopienne Addis-Abeba, à destination de Nairobi, au Kenya, lorsqu’il s’est écrasé.

Avec les informations de Associated Press, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Transports

International