•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Conseil régional en environnement s'oppose à Gazoduq et à GNL Québec

Des tuyaux servant à créer des conduites souterraines sont empilées.

Des conduites souterraines semblables à celles-ci seront installées par Gazoduq.

Photo : gracieuseté Gazoduq

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le Conseil régional en environnement de l'Abitibi-Témiscamingue s'oppose officiellement aux projets de Gazoduq et GNL Québec.

Le CREAT a rendu publique cette position par voie de communiqué mercredi matin.

L'organisme déplore que la construction d'un gazoduc entre le nord-est de l'Ontario et le Saguenay implique la détérioration, la fragmentation et la destruction de centaines de milieux humides, de milieux naturels de haute valeur écologique et de la coupe de vieilles forêts.

Malgré que le processus de consultation soit toujours en cours, la présidente Jacinthe Châteauvert considère qu'il n'est pas trop tôt pour prendre une telle position.

Dès le départ on trouve que c'est un projet qui devrait être évalué dans son ensemble — Gazoduq, GNL Québec, le transport maritime, etc. On se [demande] aussi si c'est vraiment une énergie de transition, indique Mme Châteauvert. L'autre élément, c'est que la majorité [du gaz naturel] va provenir de la fracturation hydraulique dans l'Ouest canadien et on n'en tient pas compte au niveau des gaz à effet de serre (GES) qui vont être produits au Canada. Et l'usine en général va émettre des GES aussi d'une façon très importante.

Malgré son opposition, le CREAT participera aux prochaines étapes de consultation.

L'organisme s'affichera aussi à travers différentes actions de mobilisations s'opposant au projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !