•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Strait Air met fin à ses activités en Basse-Côte-Nord, sur Anticosti et à Wabush

Un Beechcraft King Air B-100 en vol

Strait Air effectuait ses liaisons notamment grâce à ce type d'avion, un Beechcraft King Air

Photo : www.evasionair.com

Jean-Louis Bordeleau

La compagnie aérienne Strait Air met fin à sa desserte aérienne en Basse-Côte-Nord, à Wabush et sur l'île d'Anticosti.

Entre 25 et 30 personnes perdent leur emploi, selon le propriétaire de Strait Air, Aurèle Labbé. Les quelques pilotes qui me restaient ont trouvé un emploi 24 h après.

C'est une pénurie de personnel qui motive la décision d'Aurèle Labbé.

Le niveau de l'expérience baisse donc le niveau de risque augmente. J'étais rendu à un niveau où je ne pouvais pas prendre le risque de continuer mes opérations avec les pilotes avec l'expérience que j'avais.

On n'a plus de pilote d'expérience qui voulait être basé à Sept-Îles.

Aurèle Labbé, propriétaire de Strait Air

En Abitibi ou au Lac-Saint-Jean, le problème serait le même selon lui.

La compagnie n'est pas fermée, c'est un service suspendu. Si on trouve des pilotes avec un peu plus d'expérience, je vais reprendre les opérations. Mais pour l'instant, je doute que je vais reprendre les opérations.

Strait Air était établi à Sept-Îles depuis une vingtaine d'années.

Avec les informations de Djavan Habel-Thurton

Côte-Nord

Transports