•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Encore cette année, Québec aide le CISSS de la Côte-Nord à réduire son déficit

Une panneau bleu pour annoncer le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord, près d'un stationnement

Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Côte-Nord

Photo : Radio-Canada / Marlène Joseph-Blais

Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Québec a octroyé 7,5 millions de dollars au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Côte-Nord. Cette aide permet au CISSS de terminer son année financière 2018-2019 avec un déficit budgétaire de 3,9 millions.

En octobre, le CISSS de la Côte-Nord prévoyait terminer son année financière 2018-2019 avec un déficit d’environ 15 millions de dollars. Grâce à un plan de retour à l’équilibre budgétaire et à l’aide de Québec, leCISSS de la Côte-Nord a plutôt terminé son exercice financier, le 31 mars dernier, avec un déficit de 3,9 millions de dollars.

Ce montant s’ajoute au déficit accumulé du centre de santé, qui s’élève à 15 millions de dollars.

Le coup de pouce financier du gouvernement provincial donne également bon espoir au CISSS de pouvoir réduire son déficit budgétaire anticipé pour l’année 2019-2020, qui est estimé à 19 millions de dollars.

Le directeur des ressources financières pour le CISSS de la Côte-Nord, Jean-Philippe Comtois, affirme que le centre de santé poursuit ses efforts pour atteindre l’équilibre budgétaire.

On a un plan de retour à l’équilibre budgétaire qui est en fonction. C’est sûr que notre priorité, c’est le maintien des services à la population. On travaille sur des mesures qui n’affecteront pas la population dans leur service quotidien et ensuite on pourra regarder les solutions avec Québec pour les déficits accumulés.

Le CISSS explique notamment ce déficit par la pénurie de main-d’œuvre. Près de 500 postes sont vacants au sein du CISSS en ce moment. L’organisme doit donc faire appel à de la main-d'œuvre indépendante, ce qui lui coûte cher.

En 2018, Québec avait aussi aidé le CISSS à boucler son budget en lui versant 13,19 millions de dollars.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !