•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des points de dépôt pour valoriser le travail de ceux et celles qui récupèrent

Un homme ramasse les bouteilles consignées dans les ordures.

Le projet Les Valoristes est une activité solidaire et écologique présentée à Québec cet été.

Photo : Radio-Canada / Mireille Roberge

Radio-Canada

Ils passent la plupart du temps inaperçus et sont victimes de préjugés. Pourtant, les valoristes, ceux et celles qui ramassent les contenants consignés dans les lieux publics, rendent de précieux services à la société. Ils s'assurent que le verre et le plastique prendront le chemin des usines de recyclage plutôt que celui du dépotoir.

Tous les dimanches de l'été, entre 8 h et 11 h, les valoristes pourront rapporter les fruits de leur cueillette et récolter de l'argent sonnant dans un point de dépôt installé sous les bretelles de l'autoroute Dufferin-Montmorency, dans le quartier Saint-Roch. Un autre point de dépôt sera aussi aménagé dans le stationnement de la Caisse Desjardins de la rue Saint-Jean, les samedis 6 et 13 juillet.

Les conseils de quartier Saint-Roch et Saint-Jean-Baptiste sont à l'origine de cette initiative qui a permis de recueillir 12 000 contenants consignés depuis l'ouverture du point de dépôt il y a deux semaines.

Une équipe de bénévoles est responsable d'accueillir les valoristes. Serge Williams ramasse bouteilles et canettes depuis sa tendre enfance. Ce valoriste, employé du ministère des Ressources naturelles, se réjouit de l'apparition des points de dépôt. Néanmoins, il souhaite que ceux-ci se multiplient et deviennent permanents, comme c'est le cas ailleurs au Canada.

« En Ontario, il y en a 437, au Nouveau-Brunswick 87, pis au Québec, je pense que 300 ce serait un bon chiffre aussi », affirme celui qui estime avoir récupéré 1,4 million de canettes et de bouteilles au cours des trois dernières années.

À Montréal, à l'heure actuelle, il n'existe qu'un point de dépôt permanent.

Pour le bénévole Damien Morneau, les points de dépôt permettent non seulement de faciliter le travail des valoristes, mais aussi de sensibiliser la population à l'importance de la récupération.

« Ce sont des matières recyclables auxquelles on peut donner de la valeur », rappelle-t-il.

Les points de dépôt sont d'ailleurs ouverts à tous les citoyens qui veulent y rapporter leurs contenants consignés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Québec

Recyclage