•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Des clients et une préposée devant un comptoir de produits de cannabis.

High Life et son compétiteur Canna Cabana sont actuellement les deux seuls magasins de cannabis dans le Nord ontarien.

Photo : Radio-Canada / Jean-Loup Doudard

Radio-Canada

L’Ontario ouvrira 50 nouveaux magasins de cannabis à partir d’octobre.

Une loterie se tiendra pour déterminer qui obtiendra les 42 nouveaux permis de vente au détail.

Les gagnants seront annoncés à la fin du mois d'août.

Huit autres permis seront accordés aux communautés des Premières Nations dans le cadre d’un processus distinct.

Les 42 magasins qui seront sélectionnés dans le cadre de la loterie seront répartis à l’échelle régionale : 13 d'entre eux ouvriront dans la ville de Toronto, six ouvriront dans le Grand Toronto, 11 dans la région de l’Ouest, sept dans la région de l’Est.

Les magasins de vente au détail de cannabis peuvent maintenant être situés dans n'importe quelle municipalité qui ne s'est pas retirée, y compris celles dont la population est inférieure à 50 000 habitants.

Dans le Nord, les cinq nouveaux magasins seront répartis dans des villes spécifiques : un à Kenora, un à North Bay, un à Sault-Sainte-Marie, un à Thunder Bay et un à Timmins.

La Ville du Grand Sudbury, où se trouvent actuellement les deux seuls magasins de cannabis du Nord de l’Ontario, a été exclue de la loterie.

Philippe Serruya, le directeur des communications de la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario, explique que la province a pris cette décision pour s'assurer d'une répartition plus juste des magasins dans le Nord.

Il ajoute qu'il n'y aura pas de telles restrictions dans les autres régions et que les gagnants de la loterie pourront opter pour n'importe quelle municipalité qui a choisi d'autoriser ce type de magasins sur son territoire.

Des exigences de préqualification

La province a aussi mis en place de nouvelles exigences pour qualifier les candidats à la loterie.

Afin de postuler, les intéressés devront entre autres présenter une lettre de la banque confirmant qu'ils ont accès à 250 000 $.

L'objectif des exigences de préqualification est d’accélérer le processus de demande de permis, explique M. Serruya.

Auparavant, 25 détaillants avaient été choisis par le biais d’une loterie similaire pour ouvrir les premiers magasins de marijuana de la province le 1er avril 2019.

Moins de la moitié d’entre eux sont parvenus à respecter cet échéancier.

Selon M. Serruya, 3 des 25 premiers magasins autorisés n'ont pas encore ouvert leurs portes.

Nord de l'Ontario

Cannabis