•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Accalmie dans la saison des feux de forêt en Alberta

La fumée d'un important feu de forêt masquant le ciel près de High Level dans le nord-ouest de l'Alberta.

Le feu de forêt de Chuckegg Creek est le dernier feu non contenu en Alberta.

Photo : Deb Stecyk

Radio-Canada

Les autorités provinciales estiment que l’immense feu de forêt de Chuckegg Creek, près de High Level, est « contenu à 60 % ». Tous les autres feux en Alberta sont contenus, maîtrisés ou éteints et les évacués ont été autorisés à rentrer chez eux.

Une température sous 20 degrés et la faible intensité des vents au cours de la fin de semaine ont donné un coup de main aux pompiers pour contenir le feu de Chuckegg Creek dans le nord de l’Alberta.

« C’est certainement une bonne nouvelle », dit l’agent d’information d'Alberta Wildfire Travis Fairweather, « mais il y a beaucoup de travail à faire au sol et il faudra encore un moment avant qu’on puisse classer ce feu comme maîtrisé ».

Selon lui, les pompiers ont réussi à contenir 60 % de l’incendie.

Un feu est considéré comme contenu lorsque les pompiers ont réussi à mettre en place un nombre suffisant de mesures pour protéger la région environnante et s’assurer qu’il ne dépassera pas certaines limites. Il est maîtrisé s’il est en voie de s’éteindre.

Dans le cas de Chuckegg Creek, les pompiers ont déboisé une bonne partie de la région entourant le feu afin de ralentir sa progression. Le côté nord est entièrement protégé, selon Alberta Wildfire

Le feu couvre maintenant 331 167 hectares.

Le feu de Jackpot Creek, un peu plus au nord, couvre 79 834 hectares. Il a été contenu vers 11 h mardi matin.

L’état d’urgence est maintenu dans le comté de Mackenzie, mais tous les ordres d’évacuation ont été levés.

Alberta Wildfire prévoit des risques d’incendie faibles ou modérés pour la vaste majorité de la province, mercredi.

Un début de saison brutal

Près de 805 000 hectares de forêt ont été brûlés dans la province depuis le début de l’été, dont plus de la moitié dans la région de High Level.

À pareille date, au cours des cinq dernières années, il y avait à peine plus de 176 000 hectares brûlés, en moyenne. L'intensité des feux varie cependant beaucoup d’une année à l’autre. Ainsi, les feux de Fort McMurray ont brûlé plus de 590 000 hectares en 2016, alors qu’en 2018, à peine 46 000 hectares sont passés aux flammes dans la province entière avant la mi-juillet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Incidents et catastrophes naturelles