•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un habitant de Surrey se bat pour la gratuité du stationnement devant les hôpitaux

L'homme portant un manteau et un chapeau brandit une pancarte devant les parcomètres de l'hôpital.

Gary Hee appelle les usagers du stationnement de l'hôpital Memorial de Langley à signer sa pétition.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2019 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À 75 ans, Gary Hee se fait le porte-parole des patients et de leurs familles qui trouvent que cela coûte trop cher de se garer devant les urgences de l’hôpital.

À l’hôpital Memorial de Langley, une heure de stationnement coûte 3,50 $. Pour les usagers que Radio-Canada a rencontrés, c’est trop.

Ainsi, lors de sa dernière visite, Paula Stubbing a préféré garer son véhicule à 200 mètres et faire le reste du chemin à pied, mais sait que ce n'est pas une option pour ceux qui ont des difficultés à se déplacer.

Colleen O'Donnell, elle, doit rendre visite à sa soeur tous les jours pendant encore trois semaines. Les tarifs sont extrêmement élevés, se lamente-t-elle. Chaque jour, je dois payer entre 7 et 10 $.

Gary Hee est aussi préoccupé par le sort des personnes qui se rendent aux urgences et doivent patienter pendant plusieurs heures alors que le parcomètre tourne.

Cet habitant de Surrey a lancé une pétition en avril. Elle a recueilli jusqu'à maintenant 3515 signatures. Il prévoit d’en lancer une nouvelle en septembre, à l’ouverture de la session parlementaire à Ottawa, pour que les députés examinent un projet de loi imposant le stationnement gratuit pour tous les usagers des urgences des hôpitaux canadiens.

Pour lui, réduire voire éliminer les frais de stationnement est une question de santé publique. Le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique n'envisage toutefois pas de supprimer les frais de stationnement.

Les services de santé de la province compétents dans ce dossier ont répondu que le revenu des frais de stationnement couvre les coûts d'exploitation liés à un stationnement sécuritaire, notamment le déneigement, l'éclairage, les patrouilles et l’asphaltage. Les fonds supplémentaires sont réinvestis dans les programmes et services de soins de santé.

Gary Hee croit pourtant que des améliorations pourraient être trouvées. Il suggère que le stationnement soit gratuit pendant au moins quatre heures pour tous les patients des urgences et huit heures pour les patients en traumatologie.

Les gens qui sont en traumatologie ne peuvent pas courir dehors pour payer leur stationnement.

Une citation de :Gary Hee, créateur de la pétition

Le Britanno-Colombien est conscient que les délais sont serrés avant les élections fédérales d’octobre, mais il espère que le prochain gouvernement sera un gouvernement minoritaire pour, dit-il, qu’il y ait moins d’arrogance et moins d’appât du gain dans les politiques de santé.

Avec les informations de Noémie Moukanda.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !