•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un footballeur de la Beauce s'entend avec une équipe de la NCAA

Christopher Fortin dans les couleurs des Huskies de UConn qu'il portera à compter de la saison 2020

Christopher Fortin dans les couleurs des Huskies de UConn qu'il portera à compter de la saison 2020.

Photo : Courtoisie

Jean-Philippe Martin

Le footballeur des Condors du Cégep Beauce-Appalaches Christopher Fortin poursuivra sa carrière avec les Huskies de l’Université du Connecticut en première division de la NCAA.

Le joueur de ligne offensive de 19 ans a reçu une bourse d’études de la part de UConn. Il se joindra à l’équipe dès la saison 2020, après avoir disputé une dernière campagne dans le football collégial québécois.

J’essaie de pousser plus de fonte que j’en poussais déjà, lance le joueur de 6’5” et 270 lbs, emballé et surtout motivé depuis qu’il a signé l’entente, lui qui était aussi courtisé par les universités de Buffalo et Syracuse.

Le sourire aux lèvres

Après avoir pris part à un camp d’évaluation à l’Université du Connecticut en juin dernier, le footballeur de St-René en Beauce a eu droit à une rencontre en privée avec l’entraîneur-chef Randy Esdall et son adjoint de la ligne offensive Frank Giufre.

En sortant du bureau de l’entraîneur, le jeune Québécois ne se posait plus de question.

Ils m’ont tout de suite offert une bourse d’études, raconte-t-il. J'ai compris qu’eux autres me voulaient vraiment. C’est très le fun à entendre. J’avais le gros sourire aux lèvres et ça paraissait que j’étais content.

Leur livre de jeu m’intéressait beaucoup et j’ai bien aimé comment les coachs agissaient et comment ils étaient proches de leurs joueurs.

Christopher Fortin, à propos de sa future équipe, les Huskies de l'Université du Connecticut.

En plus de lui promettre une bonne éducation, un logement et une allocation repas, ce que l’université chiffre à 30 000$US par session, Fortin a reçu l’assurance qu’on l’aiderait dans ses démarches pour faire la transition entre le Canada et les États-Unis.

Une équipe gagnante à bâtir

Fortin se joindra toutefois à une équipe incapable d'aligner les succès depuis plusieurs années.

Les Huskies n’ont signé qu’une seule victoire en 11 matchs l’an dernier et présentent une fiche de 18-55 depuis leur entrée au sein de l’American Athletic Conference en 2013.

C’est vrai que dans les dernières années, ç’a peut-être été un peu moins bien. Mais, ils sont présentement à changer la culture de l’équipe. Ils amènent des gars qui veulent travailler à bâtir une équipe gagnante.

J’ai toujours eu comme objectif d’aider mon équipe à ce qu’elle devienne meilleure. Ça ne m’a pas fait peut de dire “oui” aux Huskies.

Christopher Fortin, joueur de ligne offensive, Condors du Cégep Beauce-Appalaches

Connecticut...PQ

Les Huskies semblent avoir un penchant pour les joueurs québécois.

Lorsque Fortin joindra les rangs de UConn, ils seront cinq joueurs originaires de la Belle province dans le vestiaire de l’équipe.

Un de ces joueurs est le quart-arrière Jonathan Sénécal, que plusieurs estiment être le plus bel espoir de l'histoire du football québécois.

Sans les connaitre personnellement, je sais que je vais pouvoir parler en français avec ces gars-là, qui sont déjà sur place. On va se soutenir. Ça m’a aidé dans ma décision.

Jonathan Sénécal en action

Christopher Fortin retrouvera d'autres Québécois au sein des Huskies, dont le quart-arrière Jonathan Sénécal (à droite).

Photo : Radio-Canada / Martin Leclerc

Christopher Fortin s’attend à jouer un rôle de réserviste à son arrivée à Hartford. Mais il entend tout donner pour trouver rapidement sa place parmi les partants.

Ça m’étonnerait d’être partant à ma première année, mais je vais essayer de brasser les cartes.

Football

Sports