•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une application contre la criminalité rurale en Alberta

Une personne teste l'application mobile Lightcatch sur une rue dans  Grande Prairie.

L'application mobile Lightcatch permet aux utilisateurs d'alerter les membres proches des crimes par message texte, photos et vidéos.

Photo : Darren Boyer

Radio-Canada

Un entrepreneur de Grande Prairie, en Alberta, a lancé une nouvelle application mobile pour lutter contre la criminalité, particulièrement élevée dans les collectivités rurales des Prairies.

Lightcatch est une application gratuite qui permet aux utilisateurs de se prévenir entre eux par message texte, photos et vidéos qu'un crime a été commis.

Les témoins peuvent effectuer des mises à jour en temps réel et alerter les autres utilisateurs de la région, en cas de vol notamment.

Darren Boyer, le propriétaire de la société PCIT qui travaille dans le domaine informatique, a lancé Lightcatch la semaine dernière.

Il explique que l'idée de l'application mobile a d'abord été testée sur Facebook. Pendant 18 mois, près de 9000 membres abonnés à la page Facebook Theft Net se sont échangé des informations sur les crimes commis.

Le système a déjà permis de retrouver 42 véhicules volés, ainsi que plus de 1 million de dollars en biens volés, affirme-t-il.

L’un des véhicules retrouvés appartenait à Jonathan Wimbush. En septembre 2018, il avait assisté au vol de sa camionnette sur un chantier près du centre-ville de Grande Prairie.

Jonathan Wimbush avait alors affiché les détails de son véhicule sur Theft Net, lesquels avaient été rapidement relayés à plusieurs reprises entre les membres de la page Facebook. Sa camionnette abandonnée avait été retrouvée en quelques heures.

C'était génial de voir combien de personnes publiaient le message du camion volé, de sorte que plus de gens sur Facebook et dans la communauté ont eu les yeux rivés sur le véhicule.

Jonathan Wimbush, victime d'un vol de camionnette

Éloges de la GRC

L'initiative a reçu les éloges de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) locale il y a quelques mois.

Il n'y a pas eu d'opposition de la part du détachement local et, en fait, [les créateurs de l'application] ont été applaudis pour leur esprit communautaire, a écrit l'inspecteur John Respet à la CBC. « Leur page Facebook a aidé dans plusieurs enquêtes. »

Le lancement de Lightcatch survient au moment où d'autres collectivités rurales de l'Alberta cherchent des solutions pour lutter contre les crimes.

Les propriétaires d'entreprises du hameau de Conklin, dans le nord-est de l'Alberta, ont récemment fait part de leur frustration et ont sollicité une présence accrue de la GRC.

Darren Boyer dit avoir compris le besoin de Lightcatch après avoir entendu parler à maintes reprises des problèmes de vol de biens que subissaient ses clients.

Il dit avoir consulté laGRC et un ancien policier pour s'assurer que son application mobile avait intégré toutes les mesures de protection pouvant permettre de prévenir les fausses accusations et de respecter les lois sur la protection des renseignements personnels.

Par exemple, les visages sont d'abord floutés jusqu'à ce qu'il y ait des preuves d'un crime, a-t-il dit. Toute personne qui fournit de fausses informations de façon répétée sera bloquée.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Alberta

Applications mobiles