•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Existe-t-il une vitalité francophone à l’extérieur du Québec?

Elle porte  un veston jaune.

Mme Bombardier rencontrera des francophones dans leurs communautés afin de comprendre leur quotidien.

Photo : Radio-Canada / Karine Dufour

Radio-Canada

Dans un nouveau documentaire produit par la firme Manito Média, Denise Bombardier part à la rencontre de francophones du Manitoba, de l’Ontario et du Nouveau-Brunswick afin de répondre à une question : existe-t-il une vitalité francophone à l’extérieur du Québec?

Le 21 octobre 2018, lorsque l’animatrice et journaliste Denise Bombardier affirme dans l’émission Tout le monde en parle que « toutes les communautés francophones ont à peu près disparu » au Canada, les réactions sont vives dans tout le pays.

En réalisant un documentaire dans lequel la Québécoise va à la rencontre de la francophonie canadienne, le producteur Charles Clément espère susciter un débat qui permettra de mieux comprendre les défis auxquels sont confrontés ceux et celles qui se battent chaque jour pour préserver la langue française.

On veut un documentaire qui va toucher et susciter un débat sur la place que doit avoir la francophonie, le fait français, au Canada.

Charles Clément, producteur, Manito Média

Selon le producteur, les propos de Mme Bombardier, sans traduire une vérité absolue, n’étaient pas totalement faux. On sait que la francophonie existe encore. On ne veut pas croire ce que Mme Bombardier dit, déclare-t-il. Mais est-ce qu’elle a au moins raison lorsqu’elle dit que la francophonie a beaucoup changé?

Quand Charles Clément compare ce que vivent ses enfants à ce qu'il vit, pour lui, la différence est réelle. Ses filles grandissent auprès de parents de famille exogame (un parent francophone et un parent anglophone), alors qu'il est né d’un couple purement franco-manitobain. Il ne fait aucun doute, pour lui, que la francophonie a changé et que nier cette évidence, c'est se voiler la face.

On devrait plutôt se regarder dans le blanc des yeux, se parler honnêtement et franchement, dit-il.

En faisant de Mme Bombardier le personnage principal de ce nouveau documentaire, ses collaborateurs et lui sont conscients des risques.

On sait qu’on prend un certain risque, c’est sûr, mais Mme Bombardier, on la connaît. Il y a deux ans, on l’a accueillie ici au Manitoba pour notre série Au pays des Mitchifs. On sait qu’elle a à cœur la francophonie, comme nous autres.

Charles Clément affirme que, dans la lutte pour la sauvegarde de la langue française, le franc-parler de Denise Bombardier pourrait être bénéfique.

Dans le documentaire, Mme Bombardier rencontrera des francophones dans leurs communautés afin de comprendre leur quotidien. Les tournages débuteront en juillet.

Manitoba

Francophonie