•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Gare à deux « fausses mendiantes d'origine roumaine »!

Des mains de femme tiennent de la monnaie

Une femme quémande dans la rue.

Photo : iStock

Alain Rochefort

La police de Lévis met en garde la population contre deux arnaqueuses qui ont récemment sévi dans la région. Ces femmes qui se disent d'origines roumaines et font appel à la générosité des gens à proximité des commerces proviennent en réalité de l'Ontario et n'ont pas réellement besoin d'argent pour survivre.

Ces « fausses mendiantes » portent des affiches avec les indications « J'ai 3 enfants, Aide-Moi SVP, Famille Réfugiée et Besoin d'aide pour le loyer et Manger ».

Ces femmes âgées entre 35 et 45 ans auraient aussi sollicité des dons du côté de Québec, selon le porte-parole de la police de Lévis , Christian Cantin..

« Elles se disent réfugiées. Elles ont besoin d'argent pour leurs enfants. Pour elles. Pour manger. Après enquête, on a appris qu'elles viennent de l'Ontario et que l'argent qu'elles recueillent, c'est une arnaque », explique M. Cantin.

« Elles réussissent à avoir de l'argent des citoyens et ensuite, elles retournent chez elles. Elles n'ont pas vraiment besoin de cet argent-là. On veut donc aviser les commerçants de cette situation pour éventuellement avoir de l'information et intervenir, s'il y a lieu ».

La police rappelle qu'il est interdit de mendier sur le territoire de la ville de Lévis.

Avec la collaboration d'Olivia Laperrière-Roy

Crimes et délits

Justice et faits divers