•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Indonésie réexpédie à son tour des conteneurs de déchets vers plusieurs pays

Des douaniers inspectent des conteneurs remplis de déchets plastiques.

L'Indonésie renvoyait déjà cinq conteneurs vers les États-Unis le 15 juin dernier.

Photo : Getty Images / Anadaru

Radio-Canada

Après la Chine, les Philippines et la Malaisie, voilà maintenant que l'Indonésie renvoie des dizaines de conteneurs de déchets vers leurs pays d'origine.

D’après les responsables douaniers de l’île de Batam en Indonésie, les 49 conteneurs contiendront des détritus, des déchets plastiques et des substances dangereuses contrevenant à la réglementation sur l’importation de la Convention de Bâle.

Le traité prévoit que la circulation et l’exportation des déchets dangereux pour la santé et l’environnement sont interdites depuis les pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) vers les pays en voie de développement. Il souligne aussi que les pays destinataires doivent donner leur accord préalable à la réception de produits recyclables.

En plus de réacheminer d’autres conteneurs vers les États-Unis, les responsables ont indiqué que l'Indonésie réexpédierait dans les plus brefs délais des conteneurs vers la France, Hong Kong, l’Allemagne et l’Australie.

Nous nous coordonnons avec l’importateur afin de procéder à leur renvoi immédiat, a déclaré à l’AFP le porte-parole des services douaniers indonésiens.

Depuis la prohibition des importations de déchets étrangers par la Chine en 2018, entre autres pour des raisons environnementales, les pays d’Asie du Sud-Est qui avaient pris la relève se disent contrariés de servir de dépotoir à l’Occident et renvoient dans leurs pays d’origine des milliers de tonnes de déchets.

C’est le cas des Philippines qui ont retourné, au mois de mai, 69 conteneurs mal étiquetés de détritus et d’ordures ménagères vers le Canada, provoquant un vif contentieux entre les deux pays. Les conteneurs arrivés la fin de semaine dernière à Burnaby, en Colombie-Britannique, seront incinérés dans une usine avec récupération d’énergie gérée par Metro Vancouver.

À la même période, la Malaisie avait elle aussi sommé le Canada et d’autres pays de récupérer leurs conteneurs de déchets illégalement expédiés entre 2013 et 2014. Au total, ce sont 3000 tonnes de produits non recyclables appartenant aux États-Unis, à l’Australie, au Royaume-Uni et au Canada qui ont été réexpédiés.

Selon le Fonds mondial pour la nature (WWF), environ 300 millions de tonnes de plastique sont produites chaque année. Une grande partie aboutit dans des décharges ou dans les océans.

Avec les informations de Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Pollution

Environnement