•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump s'inquiète du risque d'actes terroristes si les États-Unis quittent l'Afghanistan

Le président Trump est assis derrière un bureau, les bras ouverts.

La Maison-Blanche a condamné l'attentat qui a fait six morts et des dizaines de blessés dans le centre de Kaboul.

Photo : Getty Images / Mark Wilson

Reuters

Donald Trump a déclaré qu'il souhaitait retirer les troupes américaines d'Afghanistan, mais qu'il craignait que, sans cette présence militaire, le pays devienne alors un « laboratoire » pour les terroristes en vue de préparer des attentats aux États-Unis.

« C'est le Harvard des terroristes », a déclaré le président américain à propos de l'Afghanistan, en référence à une prestigieuse université de son pays, dans un entretien diffusé lundi par la chaîne Fox News.

L'entretien a été enregistré au cours du week-end, soit avant une nouvelle attaque perpétrée par les talibans dans la capitale afghane Kaboul qui a fait lundi six morts et plusieurs dizaines de blessés, dont une cinquantaine d’écoliers.

Plus tard dans la journée, il a condamné l’attentat, le qualifiant « d’attaque éhontée qui illustre le mépris cruel des talibans pour leurs compatriotes afghans ».

En entrevue à Fox News, Donald Trump a raconté avoir eu des conversations avec des représentants de l'armée américaine au cours desquelles il leur a fait part de son désir de retirer les troupes d'Afghanistan. Le président américain a déclaré que des généraux l'avaient averti qu'il valait mieux combattre les groupes terroristes en Afghanistan plutôt que sur le sol américain.

Même s'il venait à retirer les soldats américains, qui sont au nombre de 9000 en Afghanistan, Trump a dit vouloir y conserver un important réseau de renseignement.

En décembre dernier, deux responsables américains avaient fait part du projet de Trump au lendemain de la décision du chef de la Maison-Blanche de retirer les troupes de Syrie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique internationale

International