•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nécropsie de la baleine noire Clipper en cours en Gaspésie

Une baleine sort la tête de l'eau

Il s'agit de la quatrième nécropsie pratiquée cette année.

Photo : Aquarium de la Nouvelle-Angleterre

Adrianne Gauvin-Sasseville

Une nécropsie est pratiquée depuis lundi en Gaspésie sur la sixième baleine noire de l'Atlantique Nord retrouvée morte cette année dans le golfe du Saint-Laurent. Selon les premières constatations, la carcasse ne présente aucun signe apparent d'empêtrement dans des engins de pêche.

Cette femelle, appelée Clipper, a été remorquée par la Garde côtière canadienne jusqu'aux rives de la Gaspésie, au port de Rivière-au-Renard, dimanche matin. Le mammifère a ensuite été transporté à Grand Étang, un secteur de la MRC de La Côte-de-Gaspé.

Le professeur à la Faculté de médecine vétérinaire de l'Université de Montréal, Stéphane Lair, indique qu'on ignore toujours l'âge de la baleine. On pense que c'est un animal qui est mort il y a au moins une semaine. Ce qui semble évident, c'est qu'il n'y a pas d'évidence d'empêtrement dans des engins de pêche, ajoute-t-il.

On devrait arriver avec un rapport final à la fin de l'été.

Stéphane Lair, professeur en médecine vétérinaire

Une vingtaine de personnes sont sur place pour procéder à la nécropsie. On a trois équipes terrain. Une équipe de l'Université de Montréal, du Réseau canadien pour la santé de la faune et aussi des collègues de l'Université de l'Île-du-Prince-Édouard à Charlottetown, précise M. Lair.

La baleine a été aperçue le 28 juin par Pêches et Océans Canada lors d'un vol de surveillance aérienne à environ 100 kilomètres au large de la Gaspésie.

Il s'agit de la quatrième nécropsie pratiquée en 2019.

La troisième baleine noire de l'Atlantique Nord retrouvée morte cette année dans le golfe du Saint-Laurent aurait été tuée après une collision avec un navire, selon les vétérinaires.

Les deux autres nécropsies ont eu lieu à Miscou, au Nouveau-Brunswick, et à Chéticamp en Nouvelle-Écosse.

Selon le plus récent rapport de l'organisme North Atlantic Right Whale Consortium, la population de baleines noires de l'Atlantique Nord est estimée à 411 individus, dont à peine 71 femelles reproductrices.

Transports Canada a imposé la semaine dernière une nouvelle limite de vitesse temporaire de 10 nœuds aux navires de 20 mètres ou plus qui circulent dans l’ouest du golfe du Saint-Laurent. Nous continuerons de travailler de concert avec nos partenaires pour garantir la sécurité de ces mammifères marins, ainsi que celle des navires et des équipages, affirme le ministre des Transports, Marc Garneau.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Faune marine