•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un bateau à moteur fonce à travers un groupe d’épaulards

Cinq épaulards nageant dans l'eau.

Cinq épaulards nageant dans l'eau.

Photo : David Ellifrit/Center for Whale Research

Radio-Canada

Une vidéo amateur a filmé un bateau à moteur avançant à toute allure à travers un groupe d’épaulards au large du parc Stanley, à Vancouver.

Elle montre d’autres embarcations moteur éteint non loin des baleines, près de Prospect Point, lorsque le bateau surgit d’un coup.

Antonio Hurtado Coll, qui habite à North Delta et qui se promenait avec sa femme samedi dans le parc, a enregistré l’incident avec son cellulaire  =: « Il faut laisser de la place aux orques, c’est inacceptable de ne pas s’arrêter. »

Selon la loi, les plaisanciers doivent être à 400 mètres des orques et éteindre leurs moteurs afin d’éviter de les blesser ou de les déranger.

Les contrevenants risquent de lourdes amendes.

 On ne sait pas si le capitaine du bateau rapide a remarqué la présence des baleines pendant son passage. Cependant, comme l’explique Andrew Trites, qui dirige le centre de recherche des mammifères marins à l’Université de la Colombie-Britannique, une des principales causes de mortalité des épaulards dans le monde est un accrochage avec un navire.

« Les hélices peuvent découper les baleines en morceaux », rappelle-t-il.

 Une unité de protection des baleines de Pêches et Océans Canada a lancé une enquête en espérant que ce genre de situation ne se reproduira plus.

Colombie-Britannique et Yukon

Faune marine