•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moins de campeurs dans la région de Matane en raison des annulations de la traverse

Une tente dans un terrain de camping

Les campings gaspésiens sont touchés par les nombreuses annulations de la traverse Matane-Côte-Nord.

Photo : Radio-Canada / Joane Bérubé

Radio-Canada

Des campings de la région de Matane sont touchés par les nombreuses annulations de la traverse Matane-Côte-Nord. Plusieurs propriétaires ont enregistré une baisse d’achalandage pour le mois de juin, et bon nombre d'annulations de visiteurs de la Côte-Nord.

C’est le cas notamment pour le camping de la rivière Matane, où les voyageurs peuvent réserver leurs vacances en ligne depuis le mois de mars.

Nous avons eu une dizaine d’annulations pour cet été par des personnes inquiètes par rapport à la traverse, affirme la directrice marketing et restauration, Annie Joncas.

Même son de cloche au camping Annie à Métis-sur-Mer. Selon la gérante, Nellie Bouchard, le nombre d’annulations est beaucoup plus élevé qu’au cours des dernières années.

Un magasin en forme de baleine géante

La boutique de souvenirs au Parc Sirois La Baleine à Matane.

Photo : Facebook / Camping Parc Sirois La Baleine

Mon système ne me permet pas de savoir de quelle région viennent les annulations, mais nous avons habituellement beaucoup plus de visiteurs de la Côte-Nord. La traverse et la météo n’ont pas joué en notre faveur, explique-t-elle.

Une baisse importante des réservations de clients provenant de la Côte-Nord a également été observée au camping Parc Sirois la Baleine, à Matane.

C’était un roulement régulier, à presque toutes les traverses il y avait de deux à dix groupes qui réservaient pour passer la nuit.

Valérie Gauthier, responsable des statistiques au camping Parc Sirois la Baleine.

Valérie Gauthier explique que plusieurs visiteurs font le tour de la Gaspésie, puis prennent la traverse pour visiter la Côte-Nord. Cette année, plusieurs ont dû choisir entre les deux régions puisque les départs du NM Félix-Antoine-Savard ne sont pas assurés tous les jours.

Cette situation est déplorée par le propriétaire du Camping aux Pignons Verts, aux Méchins, François Bourdeau. Il a noté une baisse de 25 % des réservations au mois de juin comparativement à l’an dernier. Il précise que ce sont majoritairement des touristes européens qui ne sont pas au rendez-vous cette année.

Le mois de juin, plus frais, n’a pas aidé à attirer les campeurs non plus en Gaspésie, selon Annie Joncas, du camping de la rivière Matane. Cette dernière a observé une baisse de 15% de réservations de terrains sans service, qu’elle attribue à la météo.

Je travaille depuis quatre ans au camping, et depuis ce temps le taux d’occupation ne cesse d’augmenter, alors les annulations sont tout simplement remplacées par de nouveaux clients.

Annie Joncas

Le Saaremaa, le navire de remplacement de la Société des traversiers du Québec acheté plus tôt ce printemps, est arrivé à Matane le 20 juin. Il assurera la traverse entre Matane et la Côte-Nord vers la mi-juillet.

Les propriétaires du camping Parc Sirois la Baleine espèrent voir plus de clients grâce au nouveau traversier, mais demeurent réalistes.

Plusieurs personnes organisent à l’avance leurs vacances, alors ils ont souvent déjà choisi leur plan B à cause de tous les problèmes qu’il y a eu, explique Valérie Gauthier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Tourisme