•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Î.-P.-É. devient la première province à interdire les sacs de plastique à usage unique

Un passant portant son épicerie dans des sacs jetables.

L'Î.-P.-É. est officiellement devenue, au matin du 1er juillet, la première province au Canada où les sacs de plastique à usage unique sont interdits.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il y a un an que l’on se préparait à cet important changement. L’Île-du-Prince-Édouard est officiellement devenue, au matin du 1er juillet, la première province au Canada où les sacs de plastique à usage unique sont interdits.

C'est le précédent gouvernement libéral de l'Île-du-Prince-Édouard qui a fait adopter en juin 2018 une loi interdisant l'utilisation des sacs en plastique à usage unique à partir du 1er juillet 2019.

Tant les consommateurs que les commerçants ont profité des derniers mois pour s'adapter, pouvait-on constater ce week-end, à quelques heures de l’entrée en vigueur de la nouvelle mesure.

Bernard Plourde en entrevue à l'extérieur en juin 2019.

Bernard Plourde, directeur du marché des fermiers de Charlottetown

Photo : Radio-Canada / Julien Lecacheur

Vendre des sacs réutilisables, remplacer les pailles en plastique par celles en carton, utiliser des contenants personnels lors de l’achat de nourriture et faire disparaître les contenants de styromousse font partie des mesures mises en place progressivement au marché des fermiers de Charlottetown.

C'est quelque chose de nouveau, on veut s'assurer que les gens voient qu'il y a d'autres options, observe le directeur du marché, Bernard Plourde.

À l'Île-du-Prince-Édouard, près de 30 millions de sacs en plastique à usage unique sont collectés en moyenne chaque année par le service des ordures.

Ballots de sacs de plastique empilés dans un entrepôt.

À l'Île-du-Prince-Édouard, près de 30 millions de sacs en plastique par an se retrouvent aux ordures.

Photo : Radio-Canada

D'ici l'automne 2019, je m’attends à ce que le nombre de sacs en plastique passe de 30 millions par année à moins d’un million, dit Gerry Moore, le directeur de la Société de gestion des déchets de l'île (SGDI). 

M. Moore s'attend à voir le nombre de sacs en papier augmenter, mais ces sacs seront recyclés.

D’après le reportage de Julien Lecacheur

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Île-du-Prince-Édouard

Environnement