•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pièce Boeing Boeing, un agréable tourbillon comique

Un homme tient dans ses bras une femme

Le comédien Simon C. Lepage avec la comédienne Carolanne Foucher dans «Boeing Boeing»

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Un soir d’été, on s’installe au Théâtre Petit Champlain. Une agente de bord nous annonce les consignes : il y aura des secousses amoureuses, attachez votre ceinture! Le ton est donné. On découvre une production toute en légèreté, drôle et rythmée.

Comment met-on en scène, en 2019, l’histoire d’un séducteur qui entretient trois relations en même temps avec trois femmes de nationalités différentes? La pièce française de Marc Camoletti écrite en 1960 avait besoin d’être quelque peu adaptée souligne la metteure en scène Marie-Hélène Lalande.

On situe la pièce aujourd’hui. On a adapté ce contexte [un homme qui vit trois liaisons en parallèle] pour que la situation nous rejoigne aujourd’hui, mais en sachant qu’elle prend ses racines dans une période qui n’est plus la même, on se rend compte que malgré tout notre société a beaucoup évoluée.

Charles, interprété par Simon C. Lepage a développé un stratagème basé sur les fuseaux horaires pour éviter que ses trois fiancées ne se rencontrent. Toutefois l’horaire des escales de Viviane, Valérie et Véronika finit par se dérégler. Heureusement pour lui, il peut compter sur son ami Jérôme joué de façon éclatante par Emmanuel Bédard pour affronter la zone de turbulences.

Le personnage de la nounou interprété par Jonathan Gagnon apporte beaucoup d’humour et de rondeurs à ce vaudeville.

Le charme de la pièce tient beaucoup dans le jeu des comédiens. Ils insufflent une âme aux personnages ce qui permet à la pièce d'aller bien au-delà du tourbillon de portes qui claquent.

Boeing Boeing démarre doucement, mais notre patience est récompensée lorsque tous les protagonistes sont présentés, la pièce prend alors son envol. On rit de bon cœur devant les pitreries et on est curieux jusqu’à la fin de découvrir comment ce don juan parviendra à s’en sortir... ou pas.

Du théâtre d’été avec des ingrédients qu’on aime: de l’humour, de très bons comédiens et une intrigue sur le thème inusable de l’amour.

Vous souhaitez signaler une erreur?Écrivez-nous (Nouvelle fenêtre)

Vous voulez signaler un événement dont vous êtes témoin?Écrivez-nous en toute confidentialité (Nouvelle fenêtre)

Vous aimeriez en savoir plus sur le travail de journaliste?Consultez nos normes et pratiques journalistiques (Nouvelle fenêtre)

En cours de chargement...

Infolettre ICI Québec

Une fois par jour, recevez l’essentiel de l’actualité régionale.

Formulaire pour s’abonner à l’infolettre d’ICI Québec.