•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Québécois en vacances chez eux

Le Vieux-Québec est un quartier historique de la ville de Québec, la première destination de vacances des québécois pour l'été 2019.

Photo : iStock / DenisTangneyJr

Radio-Canada

À en croire les résultats du traditionnel sondage sur les intentions de vacances de CAA-Québec, la destination de vacances la plus prisée par les Québécois est le Québec lui-même. Près de six Québécois sur dix y passeront leurs vacances.

« Avec 44 % des intentions de voyage au Québec, contre 35 % en 2018, c'est une belle augmentation qui a de quoi réjouir l'industrie touristique québécoise », selon Philippe Blain, vice-président voyages chez CAA-Québec.

Marie-Andrée Fallu et sa famille font partie des Québécois qui ont décidé de profiter d'un séjour estival dans leur province. « On s'en va dans nos coins d'origine : Gaspésie et Saguenay–Lac-Saint-Jean. On dirait qu'en été, on a plus envie de rester au Québec, alors qu'en hiver, on a le goût de s'exiler dans des endroits chauds », dit-elle.

La destination québécoise numéro un est la capitale nationale, suivie de la Gaspésie, des Îles-de-la-Madeleine et du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Pour expliquer la popularité de la province francophone, de nombreuses pistes sont soulevées.

La faiblesse du dollar canadien par rapport au dollar américain et à l'euro est évoquée davantage que l'an dernier parmi les facteurs qui ont influencé le choix de la destination, comme le fait de posséder une résidence secondaire ou un chalet dans la province.

Si les routes du Québec promettent d'être achalandées cet été, ailleurs, les intentions de vacances augmentent aussi : c'est le cas pour le Vieux Continent, où 9 % des Québécois prévoient se rendre.

La destination est particulièrement populaire chez les 18 à 24 ans, alors qu'un sur cinq songe à traverser l'Atlantique cet été.

La côte est américaine a perdu de sa popularité : seulement 10 % des vacanciers envisagent d'y aller.

« Plusieurs destinations associées à la plage, comme le Maine, le New Jersey et le New Hampshire, sont en baisse, alors que d'autres endroits relativement près de chez nous gagnent en popularité, comme l'Ontario et New York », précise Philippe Blain, vice-président voyages chez CAA-Québec.

D'autres destinations estivales restent tout de même incontournables, comme Cuba, le Mexique et la République dominicaine.

Depuis quelques années, chez Voyages Bergeron, on constate une augmentation des appels durant l'été : « Je suis venu pour réserver un voyage, parce que les étés du Québec sont assez incertains. Je veux être sûr d'avoir de la chaleur, alors j'ai choisi comme destination Cancún, au Mexique », raconte Tristan Grisé, un client de l'agence.

Pour Véronique Capra, vice-présidente services partenaires, chez Voyages Bergeron, la tendance actuelle est de choisir forfait un clef en main. « Pour les familles, le tout-inclus est une formule qui facilite le séjour, surtout avec des enfants », dit-elle.

Avec les informations de Jacaudrey Charbonneau

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Tourisme

Économie