•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Terre-Neuve-et-Labrador : une délégation historique

La délégation au complet dans l'autobus.

33 jeunes représentaient Terre-Neuve-et-Labrador à cette quarantième finale des Jeux de l'Acadie.

Photo : Gracieuseté : Gaston Létourneau

Radio-Canada

Les jeux de l'Acadie regorgent d'histoires inspirantes. La délégation de Terre-Neuve-et-Labrador à elle seule est admirable. Avec tous les défis auxquels elle fait fasse, du long trajet pour se rendre aux Jeux jusqu'au bassin restreint de francophones dans la province, la délégation a tout de même réussi à emmener un nombre record de jeunes participants à cette 40e finale.

Les jeunes membres de la délégation de Terre-Neuve et Labrador ont certainement leur équipe à coeur. Certains en sont à leur quatrième ou même leur cinquième participation aux Jeux de l'Acadie. C’est le cas de Soleil-Lucie Whitty, qui chaque année depuis cinq ans n’y pense pas deux fois avant de demander de participer.

Chaque année, j'ai toujours du plaisir, explique-t-elle. Je me fais des amis, et chaque année j'ai fait un différent sport puis c'est vraiment l'fun d'avoir des nouvelles expériences.

Un long trajet pour se rendre à la finale

Il faut dire qu'il faut faire preuve de détermination pour faire le trajet d'aussi loin que le Labrador jusqu'au nord-ouest du Nouveau-Brunswick. Véronique Babineau, qui est la cheffe de mission adjointe pour la délégation de Terre-Neuve-et-Labrador, avoue que le parcours vers Grand-Sault, Drummond, Saint-Léonard et Saint-André a été long et fatiguant pour les jeunes.


Chaque fois que c'est dans Madawaska-Victoria, c'est un gros trajet, mais heureusement, on a du wifi sur l'autobus là donc les jeunes ils apprécient ça beaucoup. Mais oui le transport c'est un gros défi pour nous puis ça coûte beaucoup d'argent aussi. Mais le périple en avion et en autobus ne semble pas avoir altéré l’esprit d’équipe des jeunes selon la jeune femme.

Ils apportent toujours une belle énergie aux jeux puis ça fait partie de l’expérience .

Pour ces jeunes, dont plusieurs sont en immersion française, le simple fait de participer à la compétition est symbolique.

C'est juste incroyable de voir toutes les personnes qui parlent français, qui aiment le français, qui sont acadiennes, à cause qu'à Terre-Neuve, à Saint-Jean, la communauté c'est tellement tellement petit maintenant à cause de l'anglais. Mais ici.... c'est incroyable.

Gabriel Moyes-Vaandering, membre de la délégation

La plus grosse délégation de l’histoire de la province aux jeux

Une partie de la délégation entame un cri de ralliement.

Les jeunes de Terre-Neuve-et-Labrador sont un peu plus nombreux chaque année.

Photo : Radio-Canada

Cette année, la délégation a réussi tout un exploit : elle est composée de 33 participants, la plus grosse équipe depuis que Terre-Neuve-et-Labrador possède une délégation officielle. Ce nombre représente une victoire pour le chef de mission Gaston Létourneau, qui mise sur les Jeux pour développer la fierté identitaire des jeunes.

Ça rassure que la langue française, ce n'est pas seulement à l'intérieur d'une classe, mais dans le monde de tous les jours, dans le monde de l'art, du sport .

Le chef de mission souhaite encore poursuivre l'ascension de sa délégation. Son rêve ultime : organiser les jeux de l'Acadie à Terre-Neuve.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Compétitions sportives