•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Festival Folk de Regina souffle ses 50 bougies

Des amateurs de musique sont assis devant une scène, dans un parc.

Chaque été, le Regina Folk Festival attire une foule d'amateurs de musique en plein air.

Photo : Radio-Canada

Rose Nantel

Depuis cinq décennies, le Festival Folk de Regina ponctue les étés de la Ville Reine en présentant au public divers genres musicaux et différents artistes.

C’est en mars 1969 que le premier festival folk a eu lieu au Campion College, de Regina. Quelques musiciens en étaient à l’origine. Ils avaient envie de se produire sur scène et de créer un festival.

Son concept a depuis évolué. La directrice artistique de l’événement, Sandra Butel, le reconnaît : la qualité des artistes programmés a changé, puisqu’il s’agit maintenant d’artistes professionnels qui se donnent en spectacle.

Même si l’événement nécessite toujours l’aide de bénévoles, des employés travaillent toute l’année pour organiser ce festival d’été, et celui proposé en hiver, le Winterruption.

La directrice artistique du Regina Folk Festival Sandra Butel, sourit.

La directrice artistique du Regina Folk Festival, Sandra Butel, souhaite que l'événement musical perdure.

Photo : Radio-Canada / Dann McKenzie

1985, année du changement

Durant les premières années, les spectacles se déroulaient dans des salles. En 1985, le Regina Folk Festival a reçu une bourse de la province, donnant ainsi aux organisateurs l’occasion de proposer des festivités en extérieur, au centre-ville, dans le parc Victoria.

Sandra Butel souligne qu’en 50 ans, de nombreux artistes ont marqué l'histoire du Folk Fest. Parmi les figures marquantes, elle cite la Reginoise Heather Bishop qui sera de retour sur scène cet été, à Regina. En 1977, la musicienne avait publiquement révélé son homosexualité.

Elle avait décidé qu'elle allait le faire au Festival Folk de Regina. Elle s'était dit : si les gens m'acceptent, je vais continuer de faire de la musique. S'ils ne m'acceptent pas, je vais arrêter. Puis ils l'ont acceptée. Alors elle a continué.

Sandra Butel
Heather Bishop chante au micro, en jouant de la guitare.

Heather Bishop sur scène au Regina Folk Festival, en 1991.

Photo : Radio-Canada

Musique en français

Bien que le festival réunisse majoritairement des chanteurs ou groupes anglophones, quelques artistes francophones ont étoffé les programmations. Par exemple, Hart Rouge, Cœur de pirate, Matt Holubowski, La Raquette à Claquettes, Bobby Bazini, Pierre Kwenders, Ponteix ou Lisa Leblanc, pour ne nommer que ceux-ci.

Un événement diversifié et inclusif

Rendre le festival accessible, s’assurer d’une équité entre les hommes et les femmes invités sur scène et programmer des artistes de diverses nationalités et de toutes les cultures sont les aspects sur lesquels l’équipe de Sandra Butel travaille sans relâche.

Pour continuer dans ces directions, la directrice artistique mise sur la technologie.

Partager l’énergie du festival avec plus de monde. Qu’est-ce que la technologie peut amener pour les gens. Les gens qui sont sourds par exemple. De travailler avec ça. De voir qu'on peut rejoindre toutes sortes de monde. La porte n’est pas fermée à personne. C'est ça qu'on pense pour le futur.

Sandra Butel

Année après année, les festivals passent. Sandra Butel reste motivée et fière de ce qu’elle fait.

Pendant la journée du festival, je ne suis pas capable de trouver quelqu'un qui ne sourit pas. Et ça, c'est pas mal spécial de se promener, de regarder autour puis les gens sont tous heureux. C'est quelque chose qu'on ait cet effet-là sur les gens.

Sandra Butel

Le Regina Folk Festival se déroulera du 9 au 11 août, au parc Victoria.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Saskatchewan

Musique