•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un opioïde plus mortel que le fentanyl de plus en plus présent

Objets servant à l'injection d'opioïdes.

Le carfentanil n’a ni goût ni odeur. Il est difficile de savoir si d’autres drogues en contiennent.

Photo : Getty Images / Brendan Smialowski

Radio-Canada

Santé publique Sudbury et districts affirme que la présence du carfentanil a augmenté en province. Il s’agit d’un « opioïde très toxique », encore plus puissant que le fentanyl, explique l’organisme de santé publique.

Les données préliminaires sur la mortalité démontrent une augmentation des décès liés au carfentanil en Ontario au cours des quatre premiers mois de 2019, indique le coroner en chef de l’Ontario, le Dr Dirk Huyer.

Plus précisément, le carfentanil a directement contribué à 142 décès entre le 1er janvier et le 29 avril 2019.

En 2018, le carfentanil a directement contribué à 95 décès.

Les risques de surdose sont élevés, affirme Santé publique Sudbury et districts dans un communiqué de presse.

Contrairement au fentanyl, qui a des usages médicaux, cette drogue n’est pas destinée à la consommation humaine, affirme l’organisme.

Santé publique Sudbury rappelle de ne jamais le consommer seul et de transporter une trousse de naloxone en cas d'urgence.

Les symptômes d’une surdose comprennent des lèvres ou des ongles bleus, des étourdissements ou de la confusion, une respiration faible, de la somnolence et l’incapacité de se réveiller.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nord de l'Ontario

Santé publique