•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un policier de Gatineau destitué pour avoir utilisé illégalement un ordinateur

Une voiture du Service de police de Gatineau, sous la pluie.

Nicolas Marceau a accusé formellement en 2017 (archives).

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

Radio-Canada

L’agent Nicolas Marceau du Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a été destitué, mercredi, pour avoir utilisé illégalement un ordinateur pour consulter des bases de données policières à des fins personnelles.

Même s’il a reçu une absolution inconditionnelle de la cour après avoir plaidé coupable en janvier dernier, l’ex-agent Marceau devait néanmoins recevoir une sanction disciplinaire de destitution en vertu de la Loi sur la police.

M. Marceau a exercé son droit de se soumettre à une audition. Les éléments soumis ne constituent pas des circonstances particulières justifiant une autre sanction, a noté le SPVG, dans un communiqué envoyé mercredi.

M. Marceau a consulté les bases de données policières à plusieurs reprises entre le 5 février 2014 et le 29 juin 2016. Il aurait transmis à une femme qu’il connaissait des renseignements sur l’ex-conjoint de cette dernière, en plus de donner à une amie des informations sur ses voisins.

Il a été arrêté en juillet 2016 et accusé formellement au printemps 2017.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits