•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La police de Gatineau recherche de potentielles victimes de harcèlement criminel

Photo de police de Mexan Basile Mboumba-Awoulé, accusé d'harcèlement criminel.

Mexan Basile Mboumba-Awoulé a été arrêté le 12 juin.

Photo : Service de police de la Ville de Gatineau

Radio-Canada

Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) est à la recherche de personnes qui auraient été harcelées par Mexan Basile Mboumba-Awoulé, un homme de 38 ans accusé de harcèlement criminel envers des mineures.

Les policiers craignent que Mexan Basile Mboumba-Awoulé ait pu faire d’autres victimes que les trois jeunes femmes qui l’ont dénoncé à la police. Les autres victimes pourraient être plus âgées et venir d’ailleurs sur le territoire du SPVG, selon le corps policier.

Les trois jeunes femmes qui ont porté plainte, toutes des mineures, auraient été abordées par l’accusé entre décembre 2018 et avril 2019.

L’homme leur aurait posé des questions personnelles afin de connaître leur nom et leur âge. Il les aurait également invitées à faire des activités avec lui, ce qu’elles ont refusé, note le SPVG dans un communiqué envoyé mardi.

L’accusé aurait ensuite retracé deux de ses victimes sur les réseaux sociaux et leur aurait envoyé de nombreux messages insistants. Il a finalement été arrêté le 12 juin dernier, et a comparu à la Cour du Québec. Il a été libéré sous certaines conditions, dont celle de ne pas contacter ses victimes et de ne pas utiliser les réseaux sociaux.

Toute personne qui aurait été victime de Mexan Basile Mboumba-Awoulé peut contacter le SPVG au 819 243-4636, option 5.

Ottawa-Gatineau

Crimes et délits