•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Acadien participe à l'un des ultramarathons les plus prestigieux au monde

Un coureur dans la nuit.

Nathaniel Couture à la ligne d'arrivée de la Gaspesia 100 en 2018 à Percé.

Photo : Radio-Canada / Patrick Lacelle

Patrick Lacelle

Nathaniel Couture participera à l’une des épreuves les plus prestigieuses de course en sentier au monde ce samedi. L’Acadien de Fredericton sera sur la ligne de départ de la Western State, en Californie, un ultramarathon de 160 km.

Si pour les marathoniens l’épreuve phare est le Marathon de Boston, pour les ultramarathoniens, c’est la Western State. L’élite de ce sport d’endurance s’y donne rendez-vous. Les grands noms de la course en sentier y seront, dont Courtney Dauwalter et Jim Walmsley.

Un total de 14 Canadiennes et Canadiens participeront à l’événement ce week-end. La majorité des coureurs en sont à leur premier Western State.

Obtenir son billet pour ce prestigieux ultramarathon n’est pas chose simple. Il faut être parmi les deux premiers à franchir le fil d’arrivée d’une course certifiée, être de l’élite mondiale ou encore participer à une loterie.

Depuis huit ans, Nathaniel Couture tentait sa chance à la loterie de la Western State. Il a finalement obtenu son laissez-passer pour cette année.

Pour ceux qui courent des ultramarathons, ce n’est pas Boston, c’est Western State. Pour moi, c’est vraiment spécial. Il y a des gens qui viennent de partout au monde et les meilleurs coureurs. Ce n’est certainement pas la plus compétitive au monde, mais c’est certainement la plus relevée, a indiqué l’athlète.

Le coup d’envoi de la course sera donné à 5 h samedi matin. Les coureurs devront parcourir 160 km dans des sentiers techniques qui offrent plus de 5500 mètres de montée. La distance et les montées abruptes sont une chose, mais le grand défi sera la chaleur.

La difficulté de cette course-là en particulier, c’est la chaleur. Dans le creux des canyons, il fera plus de 40 degrés Celsius. D’après moi, la gestion de la chaleur sera le défi le plus difficile de cette course.

Nathaniel Couture, athlète

En plus d’avoir été choisi pour participer à la Western State, le nom de Nathaniel Couture a aussi été pigé pour la Hardrock, une autre course très importante dans le monde des ultramarathons, au Colorado.

Ils faisaient une loterie pour Hardrock la même journée. Je participe à plusieurs loteries chaque année, mais ces deux-là sont particulièrement difficiles à entrer. Mon nom est sorti dans les deux. J’étais extrêmement content quand mon nom est sorti pour Western State, a-t-il souligné.

Or, la Hardrock a été annulée cette année en raison des fortes accumulations de neige en montagne rendant le parcours trop périlleux, ce qui a forcé l’Acadien à revoir son plan d’entraînement.

Avec les informations de Jean-Philippe Hughes

Nouveau-Brunswick

Ultra marathon