•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des conteneurs transformés pour éviter l'itinérance à des Autochtones

Un croquis de maisons d'habitation.

Le complexe West Nipissing comprendra huit unités d'habitation à deux chambres et six unités à une chambre.

Photo : Radio-Canada / Bienvenu Senga

Radio-Canada

Quatorze unités de logement abordable destinées à des Autochtones à risque de devenir sans-abri seront aménagées dans des conteneurs à Sturgeon Falls, en Ontario.

Le complexe comprendra huit unités d'habitation à deux chambres et six unités d'habitation à une chambre. Le projet est piloté par la société Ontario Aboriginal Housing.

Son directeur général, Justin Marchand, explique que les maisons, qui seront construites à partir d'anciens conteneurs de transport de marchandises, auront une consommation énergétique nette nulle.

Il n'y aura pas de factures d'électricité ni de chauffage pour la durée de vie de ces maisons. Le tout fonctionnera grâce à l'énergie solaire et les pompes à chauffage fourniront l'air conditionné en été également, indique-t-il.

Un homme qui sourit.

Justin Marchand est directeur général de la société Ontario Aboriginal Housing.

Photo : Radio-Canada

La société a déjà conçu un projet similaire à North Bay en 2018 qui fonctionne très bien, selon M. Marchand.

Nous avons eu tout un hiver pour évaluer le système et la rétroaction de nos locataires est très bonne jusqu'à présent. Tout le monde a pu rester au chaud.

Justin Marchand, directeur général de la société Ontario Aboriginal Housing

Le projet pourra voir le jour grâce à un appui financier de 2,16 M$ gouvernement fédéral et de 900 000 $ de la province. La municipalité de Nipissing Ouest a offert le terrain où seront placées les maisons.

Pour la mairesse de Nipissing Ouest, Joanne Savage, l'annonce de financement fédéral faite mercredi est une très bonne nouvelle.

Ça répond à un grand besoin affirme-t-elle.

Une femme qui porte des lunettes fumées.

La mairesse de Nipissing Ouest, Joanne Savage, exhorte les divers paliers de gouvernement à élaborer des solutions au manque de logements abordables.

Photo : Radio-Canada

C'est un projet non seulement unique pour la municipalité, pour les Premières Nations. Dans une grande région où il y a un grand besoin de logements abordables, n'importe quelle initiative qui pourrait aider à répondre à ce besoin devrait immédiatement être une des priorités des élus.

Joanne Savage, mairesse de Nipissing Ouest

Selon Justin Marchand, la construction devrait se terminer au printemps 2020.

Nord de l'Ontario

Autochtones