•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le syndrome du museau blanc a-t-il atteint les chauves-souris de la Côte-Nord?

Une chauve-souris atteinte du syndrome du museau blanc

Une chauve-souris atteinte du syndrome du museau blanc

Photo : Gracieuseté

Djavan Habel-Thurton

Le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs craint que le syndrome du museau blanc, qui peut décimer les populations de chauves-souris cavernicoles, ne se trouve déjà sur la Côte-Nord.

Le syndrome du museau blanc est une infection fongique qui a été détectée l'an dernier chez les chauves-souris de Terre-Neuve-et-Labrador, ce qui laisse croire aux scientifiques que la maladie est aux portes de la région nord-côtière.

Comme ça se propage d’environ 200 kilomètres par année, on s’attend que ce syndrome se retrouve actuellement dans notre région, explique Johanne Labonté, biologiste au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP).

Des inquiétudes et un avertissement similaire avaient d’ailleurs été formulés l’été dernier.

Le ministère demande à la population de la Minganie, de l'île d'Anticosti et de la Basse-Côte-Nord de signaler les chauves-souris mortes ou qui présentent des comportements anormaux, tels que de voler en plein jour.

On voit la croissance fongique blanche sur le museau d'une petite chauve-souris brune suspendue la tête en bas.

Gros plan sur la croissance fongique qui se trouve sur le museau de cette petite chauve-souris brune.

Photo : MRNF-Québec/Frédérick Lelièvre

L'une des façons d'inscrire ses observations et de prévenir les autorités est de le faire en ligne sur le site chauves-souris.ca

Le syndrome du museau blanc n'est pas considéré comme une menace pour la santé des humains. Il faut tout de même éviter de toucher les chauves-souris, qui peuvent porter la rage.

Risque de décimation

Le syndrome du museau blanc est un champignon microscopique qui attaque les chauves-souris qui hibernent dans les cavernes, nos chauves-souris cavernicoles, explique Mme Labonté.

L’infection peut décimer les populations qu’elle touche.

Une chauve-souris atteinte du SMB

Les chauves-souris du Nouveau-Brunswick ont été décimées par le syndrome du museau blanc (SMB)

Photo : Gracieuseté

Certaines populations de chauves-souris affectées ont connu un déclin de 90 % à 100 %

Il a été détecté au Québec pour la première fois en 2010, explique celle qui est aussi responsable des dossiers de la biodiversité et des espèces menacées ou vulnérables sur la Côte-Nord pour le MFFP.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Faune et flore