•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Report du débat sur la réforme de la Société de développement économique du Grand Sudbury

Plusieurs personnes assises en cercle

Tous les conseillers municipaux ont voté en faveur du report du débat sur la dissolution de la Société de développement économique du Grand Sudbury.

Photo : Radio-Canada / Yvon Thériault

Radio-Canada

Les conseillers municipaux du Grand Sudbury débattront de la proposition de dissolution de la Société de développement économique (SDEGS) du maire Brian Bigger le 10 septembre. La discussion initialement prévue mardi soir a été reportée à la demande du maire lui-même. 

Brian Bigger a expliqué qu’il voulait que les fonctionnaires de la Ville élabore d’abord un rapport démontrant notamment ce à quoi ressemblerait le cabinet spécial sur le développement économique qui fournirait des conseils aux élus, si sa proposition était adoptée. 

J’ai eu des conversations avec les membres de la SDEGS, il y a beaucoup de conversation à propos de ma proposition et plusieurs personnes se posent des questions. Pour mieux y répondre, j’aimerais reporter le débat [...] pour que le personnel fournisse plus d’informations au conseil municipal sous forme de rapport, a-t-il déclaré. 

Tous les conseillers municipaux ont appuyé sa demande. Certains ont d’ailleurs demandé que le rapport inclut également une évaluation du récent rapport d’un consultant sur le modèle de gouvernance de la SDEGS.

Contrairement à ce que veut le maire Bigger, le document recommandait une plus grande indépendance de la SDEGS en éliminant toute représentation d'élus municipaux. Actuellement, le maire Bigger ainsi que trois conseillers font partie des 18 membres de l’entité qui guide les décisions d’investissement de la Ville.

Le report du débat satisfait le vice-président de la SDEGS, Pierre Zundel. 

On est heureux que ce soit repoussé parce que ça nous permet de compléter notre revue de gouvernance et de faire une recommandation au conseil municipal sur [les conditions] optimales pour l’avenir, déclare-t-il. 

Les membres de la SDEGS estimaient que le maire Bigger avait pris une décision « hâtive » en demandant que les responsabilités de la SDEGS soient transférées aux conseillers municipaux dès le 1er juillet.

[Le report] est une bonne chose pour le conseil. L’un des défis qu’il y avait, c’est que les conseillers n’avaient aucune idée de ce qu’était la structure que proposait le maire, alors ça va lui permettre d’étoffer la proposition et aux conseillers municipaux de voter sur quelque chose de concret.

Pierre Zundel, vice-président de la Société de développement économique du Grand Sudbury

La SDEGS est dotée d’un budget annuel d’environ un million de dollars qu’elle réinvestit dans des projets de développement économique. Elle gère également la moitié des recettes perçues grâce à la taxe sur l’hébergement en vigueur depuis septembre 2018 dans le Grand Sudbury.

Nord de l'Ontario

Politique municipale