•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’acquittement des amants accusés de complot porté en appel

À droite : Un homme au visage grave, avec lunettes et veste en cuir. À gauche : une femme au visage grave descend des escaliers.

Les ex-amants Curtis Vey et Angela Nicholson ont été accusés d'avoir comploté en 2013 en vue de tuer leurs conjoints.

Photo : Radio-Canada / Dan Zakreski

Radio-Canada

Le procureur général de la Saskatchewan a porté en appel mardi le jugement de la Cour du Banc de la Reine de Prince Albert qui a acquitté deux ex-amants accusés de complot en vue de commettre un meurtre.

En mai, la juge Catherine Dawson avait déclaré qu’un enregistrement d’une conversation entre Curtis Vey et Angela Nicholson ne pouvait pas être utilisé comme preuve par la Couronne, avant d’innocenter les deux accusés.

Il s’agissait du deuxième procès qu’ils subissaient.

En 2016, Angela Nicholson et Curtis Vey ont été reconnus coupables de complot en vue de tuer leurs conjoints en 2013.

Toutefois, la même année, ce jugement a été annulé par un juge de la Cour d’appel qui a demandé qu’on leur accorde un nouveau procès.

Le juge avait indiqué que les jurés n’avaient pas été clairement informés qu’ils devaient être convaincus, hors de tout doute raisonnable, de la culpabilité des accusés.

Avec les informations de CBC

Saskatchewan

Procès et poursuites