•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'importance de faire inspecter son véhicule récréatif

Un véhicule récréatif.

Un véhicule récréatif

Photo : Getty Images

Radio-Canada

Un problème mécanique serait la cause de l’accident survenu lundi entre un véhicule récréatif et le traversier de Tadoussac. Des spécialistes mettent en garde les propriétaires et leur donnent quelques conseils de prévention.

Le véhicule récréatif n’aurait pas été en mesure de s'immobiliser dans la descente très abrupte qui mène au quai d'embarquement de Tadoussac. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances de l’accident mortel. 

Selon le directeur général de Desharnais VR, Jean-Guy Roy, le problème mécanique est la cause la plus plausible. 

« On peut tout de suite penser au frein, au système de freinage du véhicule », explique-t-il. 

Si le liquide de frein n’était plus suffisant, le conducteur n’avait plus « de pédale de frein », ajoute-t-il. Une situation qui peut devenir extrêmement dangereuse dans cette région montagneuse. 

« Les freins sont très sollicités, donc l'huile à frein peut avoir chauffé, bouilli, et à ce moment-là... », dit-il.

Il est aussi recommandé de faire inspecter son véhicule récréatif. Deux fois par an s’il est utilisé à l’année, et au printemps s’il est mis au rancart durant l’hiver.

« On va aller vérifier l’intérieur, vérifier l’usure des bandes de freins », précise Marc Desjardins, conseiller technique.

Québec

Prévention et sécurité