•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxe carbone : Ottawa donnera 12 millions aux écoles de la Saskatchewan

Des élèves vus de dos dans une classe  à la hauteur des jambes et des pieds, de manière à ne pas pouvoir les identifier.

Ces fonds aideront les écoles de ces provinces à financer, entre autres, des projets pour réduire leurs dépenses énergétiques.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Lacelle

Radio-Canada

Cette année, les écoles de la Saskatchewan recevront 12 millions de dollars du gouvernement fédéral grâce aux ressources générées par la taxe carbone.

La ministre de l’Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, en a fait l'annonce mardi.

Au total, 60 millions de dollars seront alloués, cette année, aux quatre provinces qui se sont vu imposer la taxe carbone par le gouvernement fédéral, soit le Nouveau-Brunswick, l’Ontario, le Manitoba et la Saskatchewan.

Ce financement est réparti en fonction de la part des revenus générés dans chacune de ces provinces.

La répartition des fonds pour les autres provinces est la suivante :

  • Les écoles de l’Ontario recevront 41 millions de dollars
  • Les écoles du Manitoba recevront 5 millions de dollars
  • Les écoles du Nouveau-Brunswick recevront 2 millions de dollars

Cet argent aidera les écoles de ces provinces à financer des projets pour réduire leurs dépenses énergétiques, comme l’amélioration de l’isolation des bâtiments ou le remplacement du système de chauffage ou de climatisation.

« Lorsque les élèves ont un milieu d’apprentissage sain et que les enseignants ont des salles de classe efficientes et efficaces, c’est notre avenir qui y gagne. Grâce à notre approche en matière de tarification de la pollution, polluer n’est désormais plus gratuit », déclare Catherine McKenna.

De son côté, le ministre de la Justice de la Saskatchewan, Don Morgan, tout en rejetant la taxe carbone, salue l’initiative d’Ottawa.

« Je ne suis pas sûr que le fait de lier la taxe carbone à ces initiatives soit une bonne chose. Nous avons beaucoup d’écoles qui ont besoin d’être rénovées, peu importe la source de financement », déclare-t-il.

Le gouvernement saskatchewanais conteste devant les tribunaux la constitutionnalité de la taxe carbone qui est entrée en vigueur dans les quatre provinces en avril.

Le litige est devant la Cour suprême Canada qui prévoit l’entendre le 5 décembre.

Avec les informations d'Emmanuelle Poisson

Saskatchewan

Éducation