•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une entreprise de Squamish reçoit 25 M$ d’Ottawa pour capter le carbone dans l’air

Un homme debout devant une tribune à l'extérieur d'une usine. Il est entouré de deux drapeaux canadiens.

Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière

Photo : Radio-Canada / Alexandre Millette-Gagnon

Radio-Canada

Avec l’aide du gouvernement fédéral, Carbon Engineering devra construire une usine de captation de dioxyde de carbone à Squamish, en Colombie-Britannique.

Le ministre fédéral des Pêches, des Océans et de la Garde côtière, Jonathan Wilkinson, affirme qu’investir dans cette entreprise canadienne « fera avancer les technologies qui vont contribuer à ce que le Canada atteigne ses cibles » dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Benoit Ferradini est allé visiter les installations de la compagnie Carbon Engineering

L’entreprise d’énergie propre située à Squamish utilise une technologie pionnière qui capte le dioxyde de carbone dans l’atmosphère pour le convertir en combustibles utilisables. Le financement fédéral provient du fonds stratégique pour l’innovation et servira à aider Carbon Engineering à faire évoluer sa technologie vers la commercialisation.

« L’investissement de notre gouvernement dans Carbon Engineering représente un engagement dans une économie novatrice et dans un secteur extrêmement prometteur », a déclaré par communiqué de presse Navdeep Bains, le ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique.

Économie et environnement

Jonathan Wilkinson a aussi répété que « son gouvernement croit fermement qu’économie et environnement doivent aller de pair ». Le ministre s’est dit « fier que [le] gouvernement soutienne une entreprise canadienne qui développe des technologies pour faire face aux changements climatiques ».

Je suis fier d’annoncer un investissement qui aide à bâtir une économie canadienne plus verte, plus forte et plus durable.

Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière

Le ministre Wilkinson ajoute que ce financement reflète les engagements d’Ottawa pour un plan sur les changements climatiques et que cette enveloppe de 25 millions de dollars démontre concrètement comment ce plan se traduit sur le terrain.

Jonathan Wilksinson soutient également qu’une telle collaboration va créer 450 emplois et maintenir les 50 qui existent déjà.

Le chef Rueben George, de la Nation Tseil-Waututh, salue l’engagement d’Ottawa et y voit aussi les perspectives économiques et les moyens d'atténuer « la crise climatique » actuelle.

Nous avons besoin de cette technologie et nous sommes ravis d’être partenaires avec Carbon Engineering et de nous regrouper pour créer plus d’emplois et avoir un environnement plus propre.

Chef Rueben George, Nation Tseil-Waututh

David Keith, le fondateur de Carbon Engineering, affirme qu'avec cette enveloppe et les 91 millions de dollars collectés dans le secteur privé, « l’entreprise sera capable de commercialiser cette technologie à une échelle mondiale » et de consolider sa position de leader dans ce domaine en « captant un million de tonnes de carbone par an ».

Colombie-Britannique et Yukon

Développement durable