•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Taxe carbone : qui est « Sue », qui envoie des textos aux Ontariens?

Un gros plan sur les mains d'une femme tenant un téléphone intelligent. Les ongles rouges de la femme sont éclairés par l'écran.

Des Ontariens se plaignent d'avoir reçu un texto non sollicité leur demandant ce qu'ils pensaient de la taxe carbone.

Photo : iStock

Radio-Canada

Des Ontariens se plaignent d'avoir reçu un message texte non sollicité sur leur téléphone cellulaire le week-end dernier d'une dénommée Sue, leur demandant leur opinion sur la taxe carbone fédérale.

Le texto d'une organisation appelée Ontario Strong incite les abonnés à répondre par oui ou non à la question suivante : Pensez-vous vous aussi qu'il faut annuler la taxe carbone?

Le numéro de téléphone lié au message est celui d'une ligne fixe à Belleville, en Ontario. Toutefois, si on compose le numéro, on tombe sur une boîte vocale.

Le site web d'Ontario Strong affirme que le mandat de l'organisation est de défendre des enjeux qui préoccupent les Ontariens et de protéger les valeurs qui ont mené à la création de l'Ontario, sans identifier ses auteurs.

Le texto visait-il à identifier des opposants au gouvernement Trudeau et à sa taxe carbone à l'approche des élections d'octobre?

Le groupe Ontario Strong a-t-il envoyé des messages textes à des numéros de téléphone choisis au hasard?

Le Parti conservateur du Canada (PCC) nie être l'instigateur du texto. Le porte-parole du PCC Cory Hann ajoute que le Parti n'a aucun lien avec Ontario Strong.

Jeff Ballingall, qui a fondé le groupe Canada Proud pour promouvoir le conservatisme et s'opposer au premier ministre Justin Trudeau, dit ne jamais avoir entendu parler de cette organisation.

Pas de règle actuellement

Aucune loi n'oblige actuellement de tels groupes à s'identifier ou à révéler leurs sources de financement.

Ce n'est qu'à partir du 30 juin que toute tierce partie dépensant plus de 500 $ devra s'inscrire auprès d'Élections Canada et respecter les règles de financement et de transparence entourant les campagnes électorales.

Le gouvernement de Doug Ford, en Ontario, a déposé une poursuite contre gouvernement fédéral, affirmant qu'Ottawa outrepasse ses pouvoirs avec sa taxe carbone. Le fédéral rétorque qu'il s'agit d'une mesure essentielle contre les changements climatiques.

Le chef conservateur canadien Andrew Scheer promet d'abolir la taxe carbone s'il prend le pouvoir en octobre.

Avec les informations de La Presse canadienne

Toronto

Politique fédérale